Agression sur Ghaza: L‘occupant sioniste intensifie ses raids, des dizaines de martyrs

0
93

Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lors des bombardements intenses de l’occupation sioniste sur la bande de Ghaza, au 141e jour de l’agression barbare contre l’enclave palestinienne.

Selon l’agence de presse Wafa, un certain nombre de citoyens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lors d’une série de raids menés par des avions d’occupation, ciblant des maisons dans le quartier d’Al-Zaytoun dans la ville de Ghaza, tandis que les ambulances font face à d’extrêmes difficultés pour transporter les blessés et les corps des martyrs, en raison des bombardements sionistes incessants. Les quartiers d’Al-Sabra, Tal Al-Hawa et Al-Daraj dans la ville de Ghaza ont également été soumis à d’intenses bombardements d’artillerie, faisant des dizaines de martyrs. Six citoyens palestiniens sont également tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lorsque les avions d’occupation ont ciblé plusieurs maisons à Al-Nuseirat, Al-Bureij et Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Ghaza, d’après Wafa. De plus, les bombardements d’artillerie sur les zones est et ouest de la ville de Khan Yunis, au sud de Ghaza, ont fait deux martyrs et plusieurs blessés. L’armée d’occupation a également tiré plusieurs obus près des centres d’hébergement et des tentes pour personnes déplacées, à Al-Mawasi, à l’ouest de la ville de Rafah. Par ailleurs, Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé que le complexe médical Nasser était toujours assiégé, précisant que l’occupation ne facilitait pas le processus d’évacuation des patients vers leur hôpital de campagne. Vendredi, le bilan de l’agression sioniste qui a débuté le 7 octobre dernier contre la population palestinienne à Ghaza est monté à 29.514 martyrs et 69.616 blessés, en majorité des femmes et des enfants, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Plus de 7.210 Palestiniens arrêtés par l’occupant sioniste depuis le 7 octobre

La Commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers et le Club du prisonnier palestinien ont annoncé que le bilan des Palestiniens arrêtés par les forces d’occupation, depuis le début des agressions sionistes contre Ghaza le 7 octobre 2023, s’est élevé à plus de 7.210 détenus. Dans un communiqué de presse, ces mêmes sources ont expliqué que le bilan de ces arrestations comprenait ceux qui ont été arrêtés à leur domicile, au niveau des barrages militaires, ainsi que ceux qui ont été forcés de se rendre sous la pression. La Commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers et le Club du prisonnier ont aussi indiqué que les forces d’occupation ont arrêté, ces deux derniers jours, au moins 22 citoyens palestiniens de la Cisjordanie, dont un journaliste, deux enfants et d’anciens prisonniers. Les arrestations se sont concentrées dans la province de Beit-Lehm, tandis que les autres arrestations ont eu lieu dans les provinces d’El-Khalil, Ramallah, Tulkarm, Naplouse et El-Qods occupée, accompagnées d’une série de menaces contre les détenus et leurs familles, ainsi que des actes de sabotages et de destructions massifs dans les maisons de citoyens palestiniens, d’après les mêmes sources citées par l’agence de presse Wafa.

Erdogan : «Le monde islamique doit agir de concert contre les atrocités» sionistes à Ghaza

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, a appelé le monde islamique à «agir de concert» contre «les atrocités» commises par l’occupant sioniste depuis le 7 octobre dernier dans la bande de Ghaza en Palestine occupée, a rapporté l’agence de presse Anadolu.» «Nous nous efforçons de faire en sorte que le monde islamique agisse de concert contre les atrocités commises à Ghaza», par l’entité sioniste, a souligné le président Erdogan.Et d’ajouter: «Nous utiliserons, sans la moindre réserve, tous les moyens à notre disposition, pour mettre fin aux persécutions à Ghaza et aux harcèlements à El-Qods» occupée. Erdogan s’est exprimé vendredi lors d’une réunion organisée par son parti (AK Parti) dans la ville de Balikesir (nord-ouest), dans le cadre de la campagne pour les élections municipales qui se dérouleront le 31 mars.Après avoir rappelé que les aides humanitaires envoyés par la Turquie à Ghaza dépasse actuellement 34.000 tonnes, il a annoncé qu’un nouveau navire transportant 2.380 tonnes d’aides se dirigeait actuellement vers l’enclave palestinienne. En outre, le président turc a averti que «si rien n’est fait pour arrêter les atrocités commises à Ghaza, la situation risque d’embraser la région». Le bilan de l’agression sioniste qui a débuté le 7 octobre dernier contre la population palestinienne à Ghaza est monté vendredi à 29.514 martyrs et 69.616 blessés, en majorité des femmes et des enfants, avait indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Le président brésilien Lula renouvelle ses accusations de génocide contre le peuple palestinien

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a renouvelé vendredi ses accusations de génocide du peuple palestinien par l’entité sioniste dans l’enclave de Ghaza. «Ce que (l’entité sioniste) est en train de faire (…) c’est un génocide, car il est en train de tuer des femmes et des enfants», a lancé Lula lors d’une cérémonie à Rio de Janeiro. «C’est un génocide. Ce sont des milliers d’enfants morts et des milliers de disparus. Ce ne sont pas des soldats qui meurent, ce sont des femmes et des enfants à l’hôpital. Si cela n’est pas un génocide, je ne sais pas ce qu’est un génocide», a martelé Lula.Mardi dernier, le président colombien Gustavo Petro avait emboîté le pas au chef de l’état brésilien, affirmant qu’à Ghaza, «il y a un génocide. Des milliers d’enfants, de femmes et de personnes âgées sont lâchement assassinés.» Solidaire avec Lula, qui avait déjà stigmatisé et dénoncé le massacre de milliers de personnes, femmes, enfants et vieillards à Ghaza, Gustavo Petro avait ajouté : «Lula a dit la vérité. Soit la vérité est défendue, soit la barbarie nous anéantira», avait-il précisé sur X.Vendredi, le bilan de l’agression sioniste qui a débuté le 7 octobre dernier contre la population palestinienne à Ghaza est monté à 29.514 martyrs et 69.616 blessés, en majorité des femmes et des enfants, a indiqué le ministère palestinien de la Santé, rappelle t-on.

L‘armée sioniste et des colons prennent d’assaut une région au sud d’Al-Khalil

Les forces d’occupation sionistes, renforcées par des colons armés, ont pris d’assaut vendredi, une région au sud d’Al-Khalil en Cisjordanie occupée, et agressé des Palestiniens, a rapporté l’agence palestinienne de presse, Wafa, citant des sources locales. Les forces sionistes, accompagnées d’un groupe de colons armés de la colonie illégale d’Otnael construite sur des terres palestiniennes, ont pris d’assaut «Khallet Al-Farra» à l’ouest de la ville de Yatta, et ont également pourchassé des bergers, selon les mêmes sources, outre la perquisition des maisons palestiniennes. «Khallet Al-Farra» et d’autres villages à l’ouest de Yatta ont récemment été témoins d’une escalade des attaques de colons et des forces d’occupation contre la population palestinienne et ses biens, dont le pillage de biens palestiniens, des démolitions et des avis de démolition de maisons et des coupures des réseaux d’eau et d’électricité.Les forces d’occupation ont aussi pourchassé des bergers et des agriculteurs en les privant d’accès aux pâturages et aux champs, dans le but de les pousser au déplacement forcé au profit des plans expansionnistes sionistes. A Ramallah, les forces d’occupation ont établi un poste de contrôle militaire près de la ville d’Atara, au nord du gouvernorat, ont ajouté les mêmes sources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici