Equipe nationale: Quel groupe pour affronter la Guinée et l’Ouganda ?

0
100

La saison tire à sa fin. L’heure est à la remise des titres et autres distinctions un peu partout sur la planète foot, mais c’est aussi l’heure des grandes décisions pour ceux qui souhaitent changer d’air.

C’est le cas de nombreux joueurs de la sélection nationale annoncés partants ou ayant le désir de relancer leur carrière. Benzia, Aït Nouri, Bounedjah, Amoura, Atal, Bennacer, pour ne citer que ceux-là sont en effet susceptibles d’aller monnayer leur talent ailleurs, la saison prochaine. La majorité d’entre eux visent plus haut, mais cela dépend des négociations à venir et la promptitude de leurs agents à les placer là où ils le désirent. Ce n’est pas simple à obtenir, ce qui pourrait les perturber quelque peu en cette période de transferts.Il faut avouer que ce n’est pas la situation idéale pour préparer les deux matchs importants des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 face respectivement à la Guinée (6 juin), et l’Ouganda (10 juin). En tant que professionnels, ces joueurs sauront faire la part des choses, mais le staff technique doit prendre en considération ces facteurs exogènes qui pourraient perturber le bon déroulement du stage. D’autant qu’il a besoin d’un groupe concentré uniquement sur l’objectif, à savoir réaliser un sans-faute pour se rapprocher de la qualification.Les matchs de la sélection programmés en fin de saison sont toujours délicats à gérer, car il n’est pas facile de maintenir la concentration des joueurs gagnés par la fatigue moral et physique d’une saison souvent harassante. En revanche, la motivation pourrait être un facteur déterminant pour remobiliser la troupe et la maintenir sur le qui-vive. C’est un dernier effort à effectuer autant le réussir pour passer de bonnes vacances par la suite. Ceux qui ne se sentent pas en mesure de le faire, il vaut mieux pour eux de rester à la maison.Dans ce registre, le coach national a déjà commencé à envoyer les pré-convocations aux joueurs. C’est ainsi que le CSC a annoncé, hier, que son joueur Mohamed Amine Madani a reçu la sienne. Par ailleurs, on parle du retour probable en sélection de Riyad Mahrez et de Youcef Belaili, absents du dernier rassemblement des Verts. Ayoub Abdellaoui, le défenseur du MCA, est également pressenti dans la liste élargie de Vladimir Petkovic. Ce qui confirme que le coach national ne veut écarter personne et laisse la porte de la sélection ouverte à tout le monde.Cela dit, il vaut mieux prendre ses précautions et ratisser large, surtout que certains cadres pour rater le rendez-vous du mois de juin, à l’image de Ramy Bensebaini blessé et Youcef Atal au top de sa forme actuellement. Contrairement à des joueurs comme Ismaël Bennacer et Farès Chaïbi qui semblent avoir retrouver la plénitude de leurs moyens. C’est de bon augure pour l’équipe nationale qui a besoin de tous ses atouts pour franchir l’obstacle de la Guinée et de l’Ouganda et entamer cette nouvelle étape sous les meilleurs auspices.

Ali Nezlioui   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici