Equipe nationale: Trois raisons plaident pour le retour de Slimani

0
114

L’attaquant algérien, sociétaire du club belge Michelin, Islam Slimani, a de bonnes chances de réintégrer l’équipe nationale à l’occasion du stage de juin prochain, qui comprendra deux matches, contre la Guinée , au stade Nelson-Mandela à Alger, et l’Ouganda, à Kampala, pour le compte de la troisième et quatrième journées des éliminatoires africaines de la Coupe du monde 2026.

Le joueur de 35 ans était absent des rangs des Verts lors du rassemblement de mars dernier, au cours duquel les coéquipiers d’Aïssa Mandi ont donné la réplique en amical à la Bolivie (victoire 3-2) et l’Afrique du Sud (3-3) au stade Nelson-Mandela. Il s’agissait du premier rassemblement de l’entraîneur bosniaque Vladimir Petkovic avec les Fennecs, et au cours duquel il s’était passé des services de plusieurs joueurs cadres de l’équipe nationale, en tête Riyad Mahrez et Islam Slimani. Mais ce dernier devrait revenir face à la Guinée et l’Ouganda, pour de nombreuses raisons, et ce, malgré son âge avancé. En effet, certains attaquants s’illustrent en cette période avec leurs clubs par un manque de réalisme, à l’image de Moncef Bekrar qui évolue au sein du club américain de New York City, muet depuis 10 matches, ce qui a suscité l’inquiétude de Petkovic, même si l’ancien attaquant de l’ES Sétif a laissé une bonne impression lors du précédent regroupement des Verts à l’occasion de sa première convocation. L’autre attaquant de pointe, Baghdad Bounedjah, est irrégulier avec son équipe qatarie Al-Sadd, bien qu’il se soit rattrapé lors du dernier match des siens en signant le but de la qualification en demi-finale de la Coupe du Prince. La deuxième raison qui rapproche Islam Slimani d’un retour en équipe nationale, est la grande expérience qu’il possède, notamment lors des éliminatoires de la Coupe du monde. Cet attaquant est considéré, du reste, comme le meilleur buteur de l’histoire des éliminatoires africaines à la Coupe du monde avec un total de 18 buts, une moisson que seuls l’Ivoirien Didier Drogba, le Camerounais Samuel Eto’o, et le Burkinabé Moumouni Dagano, ont réalisé. Slimani a réussi à inscrire cinq buts lors des éliminatoires du Mondial 2014, puis quatre autres lors des éliminatoires du Mondial de la Russie 2018, et enfin huit au cours des qualifications à la Coupe du monde Qatar-2022, en plus d’avoir marqué un but au premier tour des éliminatoires en cours, contre la sélection somalienne en novembre dernier. Quant à la troisième raison qui plaide pour le retour de Slimani chez les Fennecs, elle a trait à la belle forme qu’il affiche depuis quelque temps avec son club belge, qu’il a rejoint au Mercato l’hiver dernier, après une demi-saison passée avec Curitiba dans le championnat brésilien.Le meilleur buteur de l’histoire de la sélection algérienne a réussi à marquer trois buts et à délivrer une passe décisive, répondant à sa manière aux critiques qu’il a essuyées de la part de son entraîneur et des supporters de son équipe actuelle, en raison de ses débuts modestes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici