Algeria Venture: Accord pour l’accompagnement du challenge « Startupper de l’année » de Total Energies Algérie

0
221

L’incubateur public de startups, Algeria Venture (A-Venture) a signé, samedi à Alger, un accord de coopération avec Total Energies Algérie visant l’accompagnement de la 4e édition (2024-2025) du challenge « Startupper de l’année », récompensant les projets les plus innovants dans le secteur de l’énergie.

En présence du ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, cette convention a été signée par le directeur général d’A-Venture, Sid Ali Zerrouki, et le directeur général de Total Energies EP Algérie, Moufdi Zakaria Chikh.Le challenge « Startupper de l’Année » est lancé par le groupe TotalEnergies dans 32 pays africains dont l’Algérie pour soutenir les jeunes entrepreneurs ayant un projet d’entreprise ou une startup de moins de trois ans.Lors d’une allocation à l’occasion de cette cérémonie, M. Oualid a indiqué que ce concours constituait une occasion pour les startups algériennes de se rapprocher d’un acteur « important » du secteur énergétique mondial, mais aussi d’obtenir des opportunités de s’étendre au niveau continental. Dans ce sens, le ministre a souligné « les capacités locales importantes » dans le secteur énergétique, qui ont été formées au niveau des universités algériennes et devant permettre au pays dans les prochaines années de devenir « un fournisseur principal du monde en terme de technologies liées à l’énergie ».M. Oualid a mis en avant également les potentialités du marché national en matière d’innovation dans le secteur « représentant autant d’opportunités nouvelles pour les startups » dans les hydrocarbures, les énergies renouvelables, le transport et le stockage d’énergie et la réduction des émissions à effet de serre. »Actuellement, plusieurs startups algériennes ont signé des contrats dans ce secteur. De plus, notre ministère encourage la recherche et développement et l’open innovation », a affirmé le ministre, soulignant que plusieurs avantages fiscaux ont été accordés aux startups pour les soutenir. Pour sa part, le directeur général d’A-Venture, a indiqué que ce partenariat contribuait à faire de l’Algérie « un point d’innovation de premier plan » notamment dans le secteur de l’énergie et de l’éco-responsabilité. »Ce partenariat insufflera une nouvelle vie à l’innovation algérienne dans un secteur stratégique, en faisant germer des idées qui transformeront notre nation », a estimé M. Zerrouki.De son côté, le directeur général de Total Energies EP Algérie, a fait savoir que cet accord visait la promotion de l’innovation et des talents nationaux dans le domaine de l’entreprenariat. »Ce concours, grâce à un jury composé d’experts, de professionnels du monde des startups, de dirigeants d’entreprises et d’acteurs locaux du développement durable, sélectionnera trois lauréats en Algérie », a-t-il expliqué.Un lauréat sera récompensé pour chaque catégorie: la première récompense le meilleur entrepreneur « Innov’Up », la deuxième concerne l’économie circulaire « Cycle Up » et la troisième concerne l’énergie durable et abordable « Power Up ».Il est prévu lors de la 4e édition de ce challenge qui coïncide avec le centenaire de la compagnie d’hydrocarbures, de récompenser 100 startuppers porteurs de projets sur l’ensemble du continent africain en décembre prochain. La finale nationale est prévue en octobre prochain.Selon les organisateurs du concours, les lauréats bénéficieront de financements, de visibilité et de soutien pour concrétiser leurs idées, contribuant à la diversification et à la modernisation de l’économie algérienne. 

Moussa O / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici