Palestine: L’ONU signale le déplacement forcé de 700 000 personnes à Ghaza

0
111

L’ONU a annoncé le déplacement forcé, au cours des dix derniers jours, de plus de 700.000 Palestiniens dans la bande de Ghaza, cible d’une agression génocidaire menée par les forces d’occupation sioniste depuis le 7 octobre 2023.

La situation actuelle des Palestiniens, forcés au déplacement, a été rapportée dans un message diffusé sur le compte officiel.Ainsi, il a été mis en évidence que plus de 600.000 Palestiniens ont été déplacés du sud de Ghaza et plus de 100.000 autres du nord de Ghaza, y compris des enfants, des personnes âgées et des personnes handicapées, suite aux attaques des forces sionistes et aux ordres d’évacuation. »Les forces d’occupation sioniste doivent cesser de mettre en danger les personnes déplacées et, au lieu de cela, elles doivent, si possible, répondre à leurs besoins fondamentaux et faciliter l’entrée et l’acheminement de l’aide humanitaire », précise encore le HCDH-Palestine.Des offensives terrestres avaient été lancées le 7 mai par l’armée d’occupation sioniste à l’est de Rafah, zone où se réfugiaient les Palestiniens déplacés.Depuis le 10 mai, l’armée d’occupation sioniste a élargi ses attaques terrestres dans le nord de Ghaza, et en particulier dans la région de Jabalia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici