Syrie: Début d’évacuation de rebelles de la dernière poche de la Ghouta orientale

0
1152

Des rebelles et leurs familles ont été évacués du dernier bastion insurgé de la Ghouta orientale, aux portes de Damas, en passe d’être intégralement repris par le gouvernement syrien, a annoncé  lundi la télévision d’Etat.

« Deux bus transportant des terroristes de Jaich al-Islam et leur familles  sont sortis de Douma », ultime ville rebelle dans la Ghouta, selon cette source. Les véhicules, stationnés en périphérie de Damas, doivent à terme rejoindre des territoires rebelles dans le nord syrien, en vertu d’un accord annoncé par la Russie mais sur lequel Jaich al-Islam est resté  jusque-là silencieux. Douma, dernier bastion rebelle de la Ghouta orientale, est contrôlé par  Jaïch al-Islam. Un nouvel accord a été conclu dimanche pour évacuer les éléments de Jaïch al-Islam vers la ville de Jarablus, située plus au nord à la frontière de la Turquie. L’agence de presse officielle SANA avait rapporté plus tôt qu’un total de  1.146 rebelles et leurs familles ont quitté dimanche soir le district de  Douma, situé en périphérie de Damas dans la Ghouta orientale. Les rebelles sont des éléments du groupe armé « Failaq al-Rahman ». Ils avaient fui leurs positions dans le centre pour rejoindre Douma avant la reprise de celles-ci par l’armée syrienne.

1.146 rebelles et leurs familles ont quitté dimanche soir le district de Douma

Un total de 1.146 rebelles et leurs familles ont quitté dimanche soir le district de Douma, situé en périphérie de Damas dans la Ghouta orientale, a rapporté l’agence de presse officielle SANA. Les rebelles sont des éléments du groupe armé Failaq al-Rahman. Ils avaient fui leurs positions dans le centre de la Ghouta orientale pour rejoindre Douma avant la reprise de celles-ci par l’armée syrienne.  Douma, dernier bastion rebelle de la Ghouta orientale, est contrôlée par Jaïch al-Islam. Un nouvel accord a été conclu dimanche pour évacuer les éléments de Jaïch al-Islam vers la ville de Jarablus, située plus au nord à la frontière de la Turquie.  L’armée syrienne a pénétré samedi soir dans la zone qui était sous contrôle de Failaq al-Rahman après l’évacuation des derniers membres du  groupe vers Idlib.