Pétrole: Le Brent à plus de 86,7 dollars

0
376

Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi, les investisseurs prenant des bénéfices après une hausse des cours poussés par la baisse des stocks américains.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en mai, cédait 0,71% à 86,76 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en avril, dont c’est le dernier jour de cotation, perdait 0,92% à 82,70 dollars. Les cours sont en baisse « à la suite des prises de bénéfices après avoir bondi (d’environ) 5 dollars » en cinq séances, commentent des analystes. « Il ne semble pas qu’il y ait beaucoup d’éléments moteurs pour les prix du pétrole qui soient haussiers ou baissiers » mercredi en début de séance européenne, et par conséquent, les deux références mondiales du pétrole « reprennent une petite partie de leurs gains depuis le 13 mars », confirment les analystes. Jusque-là, les cours du pétrole enregistraient de solides gains, poussés, essentiellement, par « les stocks américains (qui) ne cessaient de diminuer » relèvent les analystes. Mardi, le Brent avait touché son plus haut prix depuis novembre, et le WTI, un plus haut depuis octob re. Les investisseurs attendent désormais la publication de l’état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) pour la semaine achevée le 15 mars. La fédération des professionnels du secteur, l’American Petroleum Institute (API), a estimé mardi que les stocks de brut avaient diminué de 1,5 million de barils la semaine dernière, et ceux d’essence de 1,6 million de barils. Les analystes tablent pour leur part sur une baisse d’un million de barils des réserves commerciales de brut, et de 2,6 millions de barils d’essence, selon la médiane d’un consensus compilé par Bloomberg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici