26.9 C
New York
lundi, août 15, 2022
AccueilRégionsAïn Près de 200 plongeurs professionnels forméspar le Club PaRa Dive en...

Aïn Près de 200 plongeurs professionnels forméspar le Club PaRa Dive en trois ans

Le club PaRa Dive conçu pour les activités de plongée, de sauvetage et de secourisme de la commune de Béni Saf, dans la wilaya d’Aïn Témouchent, a formé près de 200 plongeurs professionnels au cours des trois dernières années, a-t-on appris, de son directeur technique, Hamza-Cherif Salim.

Ce club, créé en 2018 au niveau de la plage de Rechgoune, dans la commune de Béni Saf, est actuellement affilié à la ligue de Tlemcen des activités de sauvetage, de secourisme et de plongée, a réussi, depuis sa création, à former près de 200 plongeurs professionnels, à l’exception de l’année 2020, durant laquelle les activités ont cessé en raison de la pandémie du Covid-19, a expliqué, M. Hamza-Cherif. A ce propos, il a précisé que «le club, qui a démarré son activité en 2017, en tant que filiale d’un club de la wilaya d’Alger, forme actuellement une cinquantaine de stagiaires dans le domaine de la plongée et coopère avec un certain nombre d’organismes dans le domaine de la protection du milieu marin, de la promotion de l’activité touristique et de l’économie de la région côtière». Le club s’intéresse actuellement, selon son responsable, à l’entretien de l’île «Leïla», située à proximité de la plage de Rachgoune. Ces actions sont effectuées en collaboration avec la Direction de l’environnement, des autorités locales et du mouvement associatif. Les travaux portent sur des opérations périodiques d’assainissement des fonds marins de l’île et sa préservation de la pollution avec la participation de plongeurs formés par le club, alors que d’autres associations procèdent au nettoiement des terres de l’île s’étendant sur une surface de 11 000 m². D’autre part, le club PaRa Dive coopère actuellement, selon son directeur technique, avec la Direction de la pêche et de l’aquaculture «pour raviver la vie marine, promouvoir l’activité de pêche et développer les ressources halieutiques à travers des activités environnementales et scientifiques visant à amener le poisson aux alentours de l’île «Leïla» et créer des espaces pour sa reproduction et empêcher les pêcheurs de s’y approcher». Aussi le club a entamé des discussions avec l’Université Belhadj-Bouchaïb d’Aïn Témouchent afin de lancer une formation de plongeurs scientifiques affiliés à l’université qui s’intéressent à la vie marine pour contribuer à la promotion de la recherche scientifique et impliquer l’université dans la protection du milieu marin, a ajouté Hamza-Cherif.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES