Transport maritime: La ligne commerciale Algérie-Sénégal lancée

0
145

La ligne maritime commerciale reliant l’Algérie au Sénégal a été lancée dimanche, avec l’ambition de renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays et de faire parvenir le produit algérien sur les marchés de l’Afrique de l’Ouest.

La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle desserte régulière, s’est tenue au port d’Alger en présence de la PDG du Groupe algérien de transport maritime (GATMA) Nadia Rabia, du directeur général de la Compagnie nationale algérienne de navigation de la Méditerranée (CNAN-Med) Noureddine Koudil, du PDG du port de Djendjen (Jijel) Abdeslam Bouab, ainsi que de l’ambassadeur de la République du Sénégal en Algérie, Serigne Dieye. Il s’agit d’un prolongement de la ligne existante Alger-Nouakchott, en transportant des marchandises à partir du port de Djendjen, vers Alger puis la capitale mauritanienne et Dakar, selon les explications de la PDG de GATMA. Le lancement de la ligne s’inscrit dans le cadre de «la coopération et du renforcement des liens commerciaux algéro-sénégalais et intervient en application des instructions des hautes autorités du pays», souligne Mme Rabia saluant «les efforts de tous les intervenants dans la mise en place de cette ligne maritime commerciale». De son côté, le PDG du port Djendjen a fait savoir que cette ligne maritime assure des liaisons mensuelles par le navire «Gouraya» précisant que pour sa première traversée, le navire a été chargé de plus de 85 % de sa capacité, soit plus de 7.000 tonnes. M. Bouab a assuré que la ligne commerciale Alger-Dakar «constituera une opportunité pour l’accès des produits algériens aux marchés africains». Le même responsable a indiqué que le navire «Gouraya» transportait principalement, lors de son premier voyage vers Dakar, des matériaux ferreux, du ciment, de la céramique et des produits de papier. Il a ajouté que 1.700 tonnes de ciment blanc sont prêts pour être acheminés à Dakar, lors de la prochaine traversée, prévue en septembre prochain, saluant l’adhésion des opérateurs économiques et leur détermination à accéder aux marchés de l’Afrique de l’Ouest. De sa part, l’ambassadeur du Sénégal à Alger, a affirmé que la ligne commerciale Alger-Dakar constituait «une distinction et un honneur» pour le Sénégal, saluant «la vision éclairée du président de la République Abdelmadjid Tebboune et son engagement panafricain».»Cette ligne commerciale est un jalon important mis en place dans le cadre du renforcement de la coopération commerciale entre l’Algérie et le Sénégal et les pays de l’Afrique de l’Ouest», a soutenu le diplomate sénégalais. L’ambassadeur a également affirmé que la consolidation de cette ligne maritime revêt «un grand intérêt» pour les hautes autorités sénégalaises, indiquant que des instructions ont été données pour sa promotion.

Moussa O.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here