Ligue des champions: Le CRB condamné à battre le Ahly

0
249

Il y a des matchs qu’il ne faut surtout pas rater, celui de demain vendredi (20h), face au Ahly, comptant pour la quatrième journée de la Ligue des champions en fait certainement partie. Les Belouizdadis sont conscients de l’importance de cette empoignade, au stade du 5-Juillet, qui déterminera en grande partie la suite de leur parcours dans la plus prestigieuse des coupes africaines au niveau des clubs. Un match en retard qui n’a pas pu avoir lieu à sa date initiale en raison de la participation du club cairote à la Coupe du monde des clubs.

Actuellement, le Chabab occupe la troisième place de son groupe ex aequo avec les Ghanéens de Medeama SC, à seulement une longueur des co leaders le Ahly et les Tanzaniens des Young Africans. Les quatre formations se tiennent dans un mouchoir de poche et chaque point compte désormais sachant que les deux premiers se qualifient aux quarts de finale. Il est impératif de ne pas se louper à domicile, d’autant qu’en cas de victoire, demain soir, le CRB occupera en solitaire le fauteuil de leader avec deux points d’avance sur ses poursuivants immédiats. Il prendra, du coup, une sérieuse option pour la qualification. Mais la tâche des camarades de Benghit s’annonce compliquée face au détenteur du titre. En effet, le Ahly n’est plus à présenter, c’est ce que se fait de mieux sur la scène africaine. Mais la Chabab conserve toutes ses face aux Egyptiens. Les Rouge et Blanc ont déjà prouvé leur solidité en tenant en échec le Ahly chez lui, lors de la manche  aller (0 -0). Pour cette rencontre cruciale pour la suite, le coach belouizdadi Marcos Paqueta n’a rien laissé au hasard. Il a organisé un mini stage de cinq jours pour son groupe à Sidi Moussa. Une manière de s’assurer que l’équipe se prépare dans les meilleures conditions. Tout le monde est prêt et déterminé pour réaliser une belle performance sachant que seule la victoire compte. Un autre résultat n’arrange pas les affaires des Belouizdadis. Durant ce mini regroupement, le technicien brésilien du Chabab a insisté sur le volet tactique. Il a axé son travail sur les balles arrêtées, mais son principal chantier reste l’attaque. Il mise beaucoup sur l’expérience de Meziane et sur l’opportunisme de Wamba pour faire la différence. L’arrivée de Khacef et le retour au club des Bouchar, Mrezigue et Hamidi, au cours du mercato hivernal, permettent au coach Belouizdadi d’avoir une plus grande marge de manœuvre pour gérer un effectif. Un effectif riche, faut-il le souligner, ayant les moyens et les capacités d’aller loin dans la compétition. Cela passe indéniablement par un résultat positif ce vendredi. Pour ce faire, l’équipe aura certainement besoin de son 12e homme pour la soutenir et l’aider à réussir le test égyptien. Battre le champion en titre, donnera des ailes au Chabab qui a besoin d’un exploit de cet acabit pour franchir un cap.

Ali Nezlioui    

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici