26.9 C
New York
lundi, août 15, 2022
AccueilSportsJeux méditerranéens: Le départ en fanfare des Algériens

Jeux méditerranéens: Le départ en fanfare des Algériens

Le succès populaire des Jeux méditerranéens à Oran a visiblement galvanisé les athlètes algériens qui enregistrent un début de compétition tonitruant.

Six médailles d’or et quatre en argent récoltés rien que lors des deux premières journées de compétition, du jamais vu en 14 participations algériennes à ces joutes. Nos athlètes sont en avance sur le record réalisé à Tunis en 2001 de 10 médailles d’or, 10 en argent et 12 en bronze. Ils ont déjà fait mieux que lors de l’édition précédente à Tarragone en Espagne, où les Algériens n’ont remporté que 13 breloques dont seulement deux en or. Rien n’explique vraiment l’excellente entame des Algériens, surtout que le sport chez nous souffre plus que jamais du laisser-aller, du manque de moyens et d’une gestion et d’une prise en charge catastrophiques. Elle est probablement le résultat de la volonté et du dépassement du soi.

Le mérite revient entièrement aux athlètes qui se surpassent pour honorer les couleurs nationales devant leur public. La palme pour le moment revient aux athlètes du karaté do qui ont fait une razzia en décrochant quatre médailles en vermeil et deux en argent. Quand on sait que dans l’histoire des Jeux, le karaté algérien n’a remporté jusque-là que deux médailles d’or, on mesure alors l’étendue de l’exploit réalisé par les Sylia Ouikene,  Louiza Abbouriche,  Chaima Midi et autres Oussama Ziad.

Le karaté algérien fait sensation à Oran, dommage que la discipline ne soit pas inscrite aux prochains Jeux olympiques de Paris en 2024, il aurait pu nous valoir quelques médailles. Les organisateurs français lui ont préféré des sports plus insolites comme le breakdance ! Le départ sur les chapeaux de roues place les autres athlètes algériens sur orbite. Ils voudront à leur tour faire des étincelles, surtout que le public oranais les accompagne et les soutient en masse partout. Les supporters sont au rendez-vous et ne boudent pas leur plaisir chaque fois qu’un athlète algérien remporte une médaille. C’est de bon augure pour la suite, surtout qu’on est qu’au début des Jeux. On s’attend à d’autres exploits notamment en boxe, en athlétisme, en judo et dans d’autres disciplines comme l’haltérophilie. Même si jusqu’à hier l’Algérie occupait la première place au nombre des médailles, elle va logiquement dégringoler au classement au fil des journées, car la concurrence est rude, notamment par rapport aux pays de la rive nord qui sont plus évolués que nous en matière de sport. L’objectif des Algériens est de terminer dans le Top 10, voire mieux si cette réussite se poursuit jusqu’au bout. Pour le moment, on se réjouit des résultats enregistrés par nos représentants qui font honneur à leurs disciplines et leur pays. Franchement, on ne les attendait pas à pareille fête, d’autant que le niveau technique est élevé, même si ce n’est pas celui des Jeux olympiques ou un championnat du monde. Il reste néanmoins un bon révélateur sur les capacités de nos capés, tout en espérant qu’ils continuent sur ce rythme et cette cadence. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES