26.9 C
New York
dimanche, octobre 2, 2022
AccueilMondeGuerre en Ukraine: Kiev affirme menacer les troupes russes dans la région...

Guerre en Ukraine: Kiev affirme menacer les troupes russes dans la région de Kherson

Volodymyr Zelensky a également menacé de riposter en cas de tirs russes autour de la centrale de Zaporijia, occupée par la Russie. Par ailleurs, Kiev et Moscou se sont de nouveau mutuellement accusés, samedi, de la responsabilité de tirs sur la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d’Europe, occupée par la Russie et visée plusieurs fois depuis une semaine.

Ces frappes font craindre une catastrophe nucléaire et ont provoqué, jeudi, une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies. Le gouverneur ukrainien de l’oblast de Louhansk, Serhi Haïdaï, a déclaré que les troupes ukrainiennes contrôlaient toujours une petite zone de la région prise par les Russes au début de juillet, dans le Donbass, à l’est de l’Ukraine. Cette semaine, l’armée ukrainienne a affirmé avoir rendu « inutilisable » un pont situé près de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, dans l’oblast de Kherson (sud du pays), occupée par les forces russes. Le 8 août, l’armée ukrainienne avait annoncé avoir frappé une autre infrastructure située dans la même région, le pont autoroutier Antonivsky, d’importance stratégique pour la logistique des forces russes.

Un premier navire humanitaire sous l’égide de l’ONU est prêt à partir d’Ukraine avec des céréales Le premier navire humanitaire affrété par les Nations unies pour transporter des céréales ukrainiennes a été chargé dimanche de 23 000 tonnes de blé et est prêt à prendre la mer, a annoncé le ministre de l’infrastructure ukrainien. Présent au port de Pivdenny, dans la ville de Ioujne, pour assister au chargement du MV Brave Commander, le ministre Oleksandr Koubrakov a signalé que « le navire se dirigera vers l’Afrique, l’Ethiopie étant le dernier pays où la cargaison de 23 000 tonnes de blé sera livrée ». « J’espère que d’autres navires affrétés pour le Programme alimentaire mondial (PAM) viendront dans nos ports. J’espère qu’il y aura bientôt 2-3 navires supplémentaires », a-t-il poursuivi. Il s’agit de la première cargaison d’aide alimentaire à quitter l’Ukraine depuis qu’a été signé en juillet par Kiev et Moscou, via une médiation de la Turquie et sous l’égide de l’ONU, des accords sur l’exportation des céréales ukrainiennes, bloquées à cause de la guerre entre les deux pays. Selon le PAM, un nombre record de 345 millions de personnes dans 82 pays sont aujourd’hui confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, tandis que jusqu’à 50 millions de personnes dans 45 pays risquent de sombrer dans la famine sans aide humanitaire.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES