Commémoration: Ahmed Zabana, fierté des martyrs pour la liberté

0
2513
Photo conception L'Echo d'Algérie@

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a affirmé hier à Mascara que l’intérêt accordé à la mémoire nationale et sa préservation est un «devoir sacré» de l’Etat et de la société.

A l’ouverture d’une conférence historique organisée à l’occasion de la commémoration du 61e anniversaire de la mort des deux héros Ahmed Zabana et Abdelkader Ferradj exécutés à la guillotine par le colonisateur français, le ministre a souligné que «son département accorde un grand intérêt au patrimoine historique et culturel et à la préservation de notre glorieuse mémoire à travers un plan d’action qui concrétise le programme du président de la République pour transmettre le message des chouhada et des moudjahidine aux géné- rations». Tayeb Zitouni a ajouté que le ministère œuvre à renforcer le système d’écriture de notre histoire nationale avec des plumes nationales en proposant des moyens de sa promotion, de renforcement de ses méthodologies et d’enseignement aux générations selon des approches académiques modernes qui s’adaptent à l’évolution sur tous les plans. Le ministre des Moudjahidine a appelé les Algériens à traduire les sacrifices des chouhada et moudjahidine dans le domaine de l’édification, de la préservation du pays et de sa défense dans le cadre des principes de la révolution de libération pour que le message du chahid soit le protecteur et le garant de la cohésion du peuple algérien pour surmonter toutes les difficultés. Il a ajouté que la date du 19 juin, jour de la mort de Ahmed Zabana est semblable aux autres jours de mort de chouhada ayant sacrifié leurs vies pour que vive l’Algérie libre et dans la dignité. Cette conférence tenue à l’université Mustapha-Stambouli de Mascara par le centre national des études et de recherche sur le mouvement national et la guerre du 1er Novembre 1954 est intitulée «Ahmed Zabana, fierté des chouhada pour la liberté» en présence d’universitaires et chercheurs. Le ministre a honoré, à cette occasion, deux moudjahidine dont Saïd Stambouli, compagnon d’Ahmed Zabana. La grande salle des conférences de l’université de Mascara a abrité des expositions diverses. Tayeb Zitouni s’est rendu dans la commune de Zahana, lieu de naissance d’Ahmed Zabana où il s’est recueilli au carré des Martyrs à la mémoire des chouhada, avant de visiter deux carrés similaires dans les communes de Sig et Mamounia qui ont fait l’objet de travaux réaménagement.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here