26.9 C
New York
samedi, octobre 1, 2022
AccueilSportsChampionnats d'Afrique 2017 de Boxe: Trois médailles d’or pour l’Algérie signées...

Championnats d’Afrique 2017 de Boxe: Trois médailles d’or pour l’Algérie signées Flissi, Bouchen et Sfouh

Champion d’Afrique en titre, le boxeur, Mohamed Flissi (52 kg), a conservé sa couronne, dimanche, à l’occasion de la clôture des 18es Championnats d’Afrique disputés à Brazzaville (Congo). Chez les dames, Souhila Bouchen (48 kg) et Ouidad Sfouh (54 kg) se sont également illustrés en montant sur la plus haute marche du podium. Fidèle à lui-même, Mohamed Flissi a démontré une nouvelle fois qu’il reste une valeur sûre du noble art algérien.

Présent à Brazzaville pour défendre son titre acquit en 2015, le natif de Boumerdès a réussi dans sa tâche en disposant du Botswanais, Mohammed Otukice Rajab, en finale de la catégorie des 52 kilogramme. Pour sa part, Réda Benbaziz a eu moins de succès que son compatriote dans sa quête de l’or. Concourant dans la  catégorie des 60 kg, Benbaziz s’est incliné en finale, battu par le Kenyan Okoth Nicholas Okongo. A noter que Mohamed Flissi (52 kg), Réda Benbaziz (60 kg) et Touareg Mohamed Yacine (46-49 kg) ont réussi à composter leurs billets pour les championnats du monde 2017 en réussissant à attendre les demi-finales. Le rendez-vous mondial aura lieu du 25 août au 3 septembre à Hambourg (Allemagne).

Bouchen et Sfouh deux filles en or

Concernant les boxeuses algériennes, la moisson est belle avec deux titres africains, néanmoins, il y avait de la place pour mieux faire. En effet, sur les six filles arrivées en finale, deux seulement ont réussi à sortir du lot en montant sur la plus haute marche du podium. La grosse satisfaction côté algérien est venue de  Souhila Bouchen (48 kg) et Ouidad Sfouh (54 kg). Les deux pugilistes ont brillé de mille feux en offrant à l’Algérie deux belles médailles en vermeille. Habituée des lieux pour avoir remporté dans cette même salle la médaille d’or des Jeux Africains de 2015, Bouchen s’est sentie comme chez elle, où elle a dominé en finale la Camerounaise, Akoa Bengono Christine. Pour sa part, Sfouh a fait de même en s’imposant face la Sud-africaine Niambongui Nadege Marline.  Par contre, Nour El Houda Baahmed (57 kg), Romayssa Boualem (51 kg), Soumaya Tabarkot (64 kg) et Hadjila Khelif (69 kg) ont échoué dans l’ultime combat se contentant ainsi de la médaille d’argent. Quant à Houria Triki (60 kg), elle a remporté la médaille de bronze, jeudi dernier, après avoir vu son parcours prendre fin en demi-finale. A l’issue de cette 18e édition des Championnats d’Afrique, l’Algérie a remporté 10 médailles : 3 or, cinq en argent et deux en bronze.

Baahmed et Khelif (69 kg) battues en finale

Les Algériennes Nour El Houda Baahmed (57  kg) et Hadjila Khelif (69 kg) se sont contentées de la deuxième place aux  Championnats d’Afrique 2017 de boxe, après leur défaite en finales,  disputées dans la nuit de samedi à dimanche à Brazzaville (Congo), contre  deux Camerounaises, respectivement Aurore Christelle N’diang et Azangue  Yannicke Aubiège. Deux défaites aux points, sur le même score de (5-0), par décision unanime  des cinq arbitres. Les chances de sacre pour l’Algérie reposent désormais sur les messieurs  Mohamed Flissi (-52 kg) et Réda Benbaziz (60 kg), qui disputeront leurs  finales respectives ce dimanche. Un troisième Algérien pourrait disputer la finale, s’il parvient à passer  avec succès les demi-finales. Il s’agit de Mohamed Yacine Touareg, qui boxe  dans la catégorie des 46-49 kg.  L’Algérie est représentée dans ce rendez-vous par 10 boxeurs et 7  boxeuses, dont quatre étaient passés à la trappe en quarts de finale. Il  s’agit de Marouk Boughrara (91 kg), qui avait perdu face à l’Angolais Silva  Tumba (4-1), de Younes Émouchai (69 kg), qui avait perdu par KO devant  l’Ougandais Kakande Muzamiru, de Nacereddine Bensaid (64 kg), éliminé par  l’Egyptien Mohamed Islam Ahmed Ali (3-2), et de Fahem Hammachi (56 kg), qui  a perdu face au Capverdien Silva Rocha Gerson (5-0). Trois autres boxeurs algériens avaient quitté la compétition dès leur  entrée en lice dans le tour préliminaire. Il s’agit de Boudia Azzouz (75  kg), qui s’était incliné par KO face à l’Ougandais Abdulsamad Yusuf  Hasanali, de Hicham Rahim (81 kg), qui a été éliminé par arrêt de l’arbitre  au troisième round face au Congolais Rodrigue Ngalebaya, et de Beguerni  Hamza (+91 kg), qui s’était fait éliminer par l’Egyptien Rezk Mostafa Hafez  Yosri  (4-1).

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES