CAN 2024: Algérie- Mauritanie, ce soir (21 h), à Bouaké: La victoire ou la maison pour les Verts

0
30

 

Il n’y a pas de calcul à faire, un seul leitmotiv, ce soir : GAGNER. C’est la mission assignée aux Verts ce mardi (21h) face à la Mauritanie qui évoluera sans aucune pression, puisqu’elle est déjà éliminée de la CAN.

Les poulains de Djamel Bemadi devront l’emporter par deux buts d’écart pour être sûrs de voir les huitièmes de finale. Quant à la première place du Groupe D, tout dépend du résultat de l’autre match opposant le Burkina Faso à l’Angola, qui se déroulera également ce soir à la même heure. Si l’une des deux sélections gagne, elle finira la phase des poules en haut du classement. Mais en cas de match nul, l’Algérie pourrait leur chiper la première place au goal-average.

Cela dit, l’essentiel pour le moment est de se qualifier au prochain tour et cela n’est tributaire que du rendement de l’équipe nationale. Il va falloir mettre le bleu de chauffe et aller chercher les trois points de la rencontre. Le groupe est concentré sur cet objectif et le coach se montre confiant avant d’affronter les Mauritaniens. « Il y a une belle bataille qui nous attend, nous en sommes conscients, mais nous sommes tranquilles. Nous avons beaucoup travaillé notamment sur les plans physique et psychologique ces derniers jours. Nous sommes confiants pour ce match. Nous allons corriger les erreurs commises lors des deux premiers matchs pour aller de l’avant et remporter ce match », a déclaré Belmadi, hier, en conférence de presse tout en soulignant que « sur les 24 sélections présentes à la CAN, il n’y a pour le moment que deux équipes qui sont qualifiées au prochain tour. Pour le coach, l’équipe n’est pas dans la même situation que durant la CAN 2021. « Moi, j’aime la pression et ceux qui ne la supportent pas la pression n’ont rien à faire dans le milieu du football. Les joueurs n’ont pas de soucis avec ça, nous avons envie de nous qualifier », insiste-t-il.

Par ailleurs, le coach continue de défendre son capitaine d’équipe, en dépit de ses piètres prestations depuis le début de la compétition.   « Je ne veux pas que les gens oublient ce que Mahrez sait faire. Ok, ce n’était pas ses deux meilleurs matchs en sélection, mais ne l’enterrez pas trop vite. Je ne vous dirais pas s’il sera titulaire ou sur le banc, ce n’est pas le plus important. Mais il reste notre capitaine, il a toujours joué sous pression, j’ai toute confiance en lui », dira-t-il à son propos. Belmadi évoquera également l’absence de Bensebaïni (suspendu) et celle de Bennacer pas encore complètement remis de sa blessure. Mais il estime que « c’est une grande perte pour l’équipe, mais nous avons des joueurs de haut niveau qui peuvent les remplacer », précise-t-il.

Peu importe l’équipe alignée ce soir, le plus important est d’entrer sur le terrain avec la volonté et la détermination nécessaires pour faire la différence, quitte à prendre des risques. C’est un match décisif pour les Verts, il faudra être présent dans les duels et se donner à fond pour ne pas avoir des regrets à la fin. Le fait que la rencontre soit programmée en soirée est un avantage non négligeable pour les Verts. C’est également l’occasion de faire valoir son statut et démontrer ce dont l’équipe est capables quand elle est en difficulté.

Ali Nezlioui