Campagne de dévasement des barrages 2020-2025: Plus de 30 millions m3 de vase seront enlevés 

0
107

Le ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal a annoncé, jeudi à Alger, que la campagne de dévasement des barrages, lancée en 2020 et qui se poursuivra jusqu’au 2025, visait à enlever plus de 30 millions de m3 de vase, ce qui permettra d’assainir ces barrages et d’en augmenter la capacité de stockage.

Lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, à l’Assemblée populaire nationale (APN), présidée par M. Moundir Bouden, vice-président de l’Assemblée, le ministre a précisé que la campagne de dévasement des barrages 2020-2025, concernait plusieurs wilayas. »Au terme de la campagne, 30 millions de m3 de vase auront été enlevés, ce qui permettrait d’augmenter la capacité de stockage de ces barrages », a-t-il dit.Répondant à la question du député Zairi Hassan (Indépendants), relative à l’entretien des barrages, M. Derbal a fait savoir que la gestion des barrages à travers leur assainissement permettait d’en augmenter la capacité à fournir l’eau potable et l’eau d’irrigation agricole, ajoutant que l’opération se poursuivra dans le cadre du programme du secteur qui vise à enlever la plus grande quantité de vase au niveau des barrages.Parallèlement à cela, le ministre a rappelé les campagnes périodiques de reboisement menées par ses services aux abords des barrages pour limiter le phénomène du glissement de terrains, comme principale causes de dépôt de terre au fond des barrages.  Dans sa réponse à la question du député Fatima Rebai (Front El-Moustakbel), relative à la possibilité de raccorder les communes situées dans le nord-ouest de la wilaya de Batna, au nombre de 13, au réseau du Barrage de Beni Haroun (à Mila), le ministre a fait savoir que cela nécessitait l’élaboration d’une étude technique approfondie, quant aux quantités d’eaux additionnelles à transférer, ainsi que la disposition des équipements et des structures actuelles du réseau.  Répondant à la question du député du MSP, Houdaifa Zaghouane relative au projet de transfert des eaux du barrage de Tabellout vers celui de Draa Diss, le ministre a souligné que les travaux de l’ensemble de ces installations ont été parachevés, en attendant leur mise en service dès le réglage des équipements mécaniques et électromécaniques, assuré par l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT).   A une question du même député concernant l’approvisionnement des communes de la wilaya de Sétif en eau potable à partir du barrage de Draa Diss, le ministre a indiqué que le secteur a enregistré une opération qui prévoit la réalisation d’un projet à cet effet, à travers les aqueducs et les stations de pompage, soulignant que l’opération était en phase de lancement de l’appel d’offres pour le lancer le projet durant le deuxième semestre de 2024 afin d’assurer sa livraison de manière progressive et en faire bénéficier les communes concernées. En réponse à la question du député du FLN, Djamel Koreich sur les stations d’épuration des eaux usées dans les communes de Tadjenanet et de Teleghma, le ministre a fait savoir que son secteur avait élaboré une étude relative à ces stations en 2019 et était soucieux d’œuvrer en coordination avec les services concernés afin d’inscrire les projets de réalisation de ces deux stations dans différents programmes de développement à l’avenir, au vu de leur importance pour les habitants.Le ministre a, par là même, cité les projets que son secteur s’attelait à réaliser, relatifs à la réutilisation des eaux épurées dans les domaines agricole et industriel, et ce, en application des instructions du président de la République portant impératif d’atteindre une réutilisation annuelle de 60% des eaux épurées dans ces deux domaines.

Laitmas Takrit / Ag