26.9 C
New York
mercredi, septembre 28, 2022
AccueilSanté/Hi-TechAutisme : la piste génétique privilégiée ?

Autisme : la piste génétique privilégiée ?

Selon une étude parue dans la revue Nature Genetics, jeudi 18 août 2022, une nouvelle étude a dévoilé que la piste génétique pourrait être privilégiée concernant l’autisme. Des chercheurs ont découvert plus de 70 gènes fortement associés à la maladie.

L’autisme prend une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne. En effet, la sensibilisation a ce trouble se fait davantage. Mais qu’est-ce que précisément l’autisme ? Il ne s’agit pas d’une maladie mentale. Selon les chercheurs, il s’agirait d’un un trouble du neurodéveloppement : c’est-à-dire des altérations du cerveau qui se mettent en place avant la naissance et sont impliquées dans le langage, la motricité, la perception, les émotions, les interactions sociales…C’est pourquoi, depuis 1996, l’autisme est reconnu officiellement comme un handicap». Les personnes atteintes d’autisme perçoivent le monde d’une façon différence. Cela peut affecter le développement de l’enfant dans trois cas distincts : La communication (le langage, la compréhension, le contact visuel) Les interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales, jeux…) Le comportement (gestes stéréotypés, intérêts et activités spécifiques et restreints, mise en place de routines, etc) Malheureusement, il n’existe pas de traitement médical pour lutter contre l’autisme. De nombreuses études tentent donc de comprendre d’où cela vient pour prendre le problème à la source et trouver un moyen de l’éradiquer.

Un pas en avant

Et il semblerait qu’une avancée majeure vienne d’être faite. En effet, une nouvelle étude vient d’être publiée, jeudi 18 août 2022, dans le magazine Nature Genetics. Cette dernière annonce de la découverte de lien entre autisme et génétique. Et pour cause, 70 gènes fortement associée au trouble ont été mis en lumière. L’un des chercheurs a déclaré : «Ces analyses indiquent qu’il existe des facteurs de risque génétiques partagés entre l’autisme et d’autres troubles neurologiques et psychiatriques. C’est un point essentiel à retenir est que l’autisme est dirigé par de nombreuses mutations génétiques et que, par conséquent, les tests génétiques sont justifiés, non seulement pour le bénéfice des familles et des personnes à risque pour les troubles du spectre autistique, mais aussi pour stimuler le développement de thérapies. Plus nous pourrons faire progresser les thérapies, sur la base des cibles identifiées dans ces résultats génétiques, plus nous aurons la possibilité d’aider des personnes, ce qui pourrait avoir un impact significatif dans la lutte contre l’autisme et le retard de développement dans le monde entier.»

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES