Palestine: «L’entité sioniste a commencé son agression contre Rafah sans l’annoncer», affirme le MAE palestinien

0
127

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a affirmé ce mardi que l’armée sioniste avait commencé son agression contre Rafah, ville du sud de Ghaza «sans l’annoncer et sans attendre la permission de qui que ce soit».

Dans un communiqué relayé par des médias, la diplomatie palestinienne a déclaré que l’entité sioniste «a commencé à détruire Rafah de manière systématique par des attaques répétées contre des maisons, faisant des dizaines de martyrs et de blessés. Elle a commencé son agression contre la ville de Rafah et n’a attendu la permission de personne, ni ne l’a annoncé pour éviter les réactions internationales». Le ministère palestinien a fermement condamné les «frappes aériennes sanglantes et les destructions systématiques» menées par l’armée sioniste dans la ville du sud de Ghaza».

Le ministère considère l’escalade de ces bombardements sanglants à Rafah comme un sérieux début d’extension des crimes (sionistes), malgré la présence de plus d’un million de personnes déplacées dans la région». Le communiqué souligne «le mépris de l’entité sioniste pour la vie de plus d’un million de personnes réfugiées à Rafah et pour les appels internationaux à protéger les déplacés et à répondre à tous leurs besoins humanitaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici