Hydraulique: Valoriser les efforts de l’Etat et ses investissements à travers un service d’eau stable et régulier

0
105

Le ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, a indiqué, mardi à Alger, qu’il était essentiel de valoriser les efforts de l’Etat et le volume des investissements réalisés dans le secteur de l’hydraulique, en assurant un service public d’eau stable et régulier.

Intervenant lors d’un regroupement national de cadres de l’Algérienne des eaux (ADE), à l’occasion du 23e anniversaire de sa création, M. Derbal a déclaré : « il est essentiel de valoriser les efforts de l’Etat et le volume des investissements réalisés pour fournir les meilleures conditions de vie aux citoyens et garantir un service public d’eau stable et régulier». Il a, dans ce sens, ajouté que la gestion du service public de l’eau dans notre pays, avec sa vaste étendue, exige « la vigilance et la persévérance de tous, afin de fournir un service public répondant aux attentes des citoyens qui attendent beaucoup de nous pour assurer une distribution d’eau permanente et régulière ». Le ministre qui s’exprimait en présence de plusieurs membres du Gouvernement ainsi que des responsables de diverses institutions publiques, outre les cadres de l’ADE, a également indiqué que face aux évolutions sociales et économiques, le secteur de l’hydraulique « œuvre à suivre ces évolutions en s’appuyant davantage sur les technologies modernes, le contrôle à distance, et en développant les connaissances et l’expérience des travailleurs de l’eau ». Il a salué, à ce titre, l’apport de plusieurs ministères et institutions dans l’accompagnement du secteur pour basculer vers la numérisation et la modernisation des services commerciaux offerts par les entreprises de l’eau, affirmant que les conventions de partenariat que l’ADE s’apprête à conclure avec plusieurs sociétés reflètent la volonté de l’entreprise à améliorer la qualité de ses services. Evoquant le programme national de dessalement de l’eau de mer, décidé par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui prévoit la construction de grandes stations de dessalement, le ministre a mis en avant la contribution du ministère de l’Energie et des Mines, dans la concrétisation du programme relevant que la réalisation de ce programme qui nécessite « la mobilisation de toutes les ressources pour le mener à bien, dans les délais impartis et avec la qualité requise ». De son côté, le ministre de l’Economie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, a salué la coopération entre son département et celui de l’hydraulique assurant que les conventions de coopération permettent aux compétences algériennes d’apporter des solutions au secteur de l’hydraulique. Il a également ajouté que les porteurs de solutions innovantes contribuent aux efforts déployés pour assurer la sécurité hydrique.

Signature de trois conventions pour moderniser la gestion des services de l’eau

 Au cours de cette rencontre, organisée sous le slogan « Défis et perspectives de l’Algérienne des eaux », trois conventions ont été signées entre l’ADE et divers organismes dans l’objectif de « renforcer la coopération dans l’application des technologies de numérisation et des technologies modernes pour la gestion des services publics d’eau potable ». Il s’agit d’une convention paraphée avec la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) pour faciliter les services bancaires, au profit des travailleurs de l’ADE.

Aussi, une deuxième convention a été signée avec la SARL « Basseer Technology pour l’innovation » afin développer d’une plateforme technologique innovante pour améliorer la gestion des installations d’irrigation gérées par l’ADE.La troisième convention a été paraphée avec la société « Slick Pay » pour permettre aux clients de l’ADE de payer leurs factures via une nouvelle plateforme de paiement électronique sécurisée et rapide. Le chiffre d’affaires total de l’ADE en 2023 a atteint 35,64 milliards de dinars, le montant représente, également, le recouvrement sur la même période. L’entreprise a assuré au cours de la même année, l’approvisionnement en eau potable à 30,6 millions de clients, avec une production d’eau potable estimée à 1,99 milliard de mètres cubes. Au cours de la même année, pas moins de 8,11 millions de m3 d’eau ont été récupérés et plus de 292 700 fuites ont été réparées à travers le pays. Aussi plus de 25 500 branchements illicites et illégaux ont été éliminés, ce qui a permis de récupérer environ 4,6 millions de m3, consommées de manière illégale. L’ADE qui comptabilise 36 463 travailleurs, compte plus de 6,2 millions d’abonnés. Lors de ce regroupement, une dizaine de représentants des métiers de l’eau de l’ADE ont été honorés pour leur distinction dans leurs tâches et missions. Aussi, les trois premières unités ADE (Souk Ahras, Jijel, M’sila) qui ont œuvré à étendre leur couverture pour assurer l’approvisionnement en eaux aux différentes communes de leurs wilayas ont été honorées. Selon les données fournies, ces mêmes unités bénéficient d’agences mobiles pour améliorer la qualité de leur service public. Dans le même registre, des unités de l’ADE, parmi celles qui ont participé le plus aux différentes campagnes de sensibilisation initiées par l’entreprise, et les 10 unités qui ont réalisé « des records » dans le recouvrement des dettes de l’entreprise auprès de ses abonnés, ont été, également, honorées. Dans son allocution, le Directeur général de l’ADE, Mustapha Rekik, a relevé que l’entreprise a réalisé en 2023, « de grands succès, aussi bien dans le développement que dans l’amélioration des services ».Il a dans cette optique salué « toutes les compétences de l’entreprise « pour leur dévouement et abnégation dans le travail et leur souci d’aller de l’avant ».M. Rekik a dans ce sens affirmé « qu’il y a encore beaucoup de défis à relever et d’objectifs à atteindre ».

Moussa O / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici