Guerre en Ukraine: L’UE menace la Biélorussie de sanctions en cas d’accueil d’armes nucléaires russes

0
300

Vladimir Poutine a annoncé que Moscou allait déployer, avec l’accord de Minsk, des armes nucléaires «tactiques» sur le territoire de son allié, la Biélorussie.

Le président russe a également menacé, samedi, d’utiliser des obus à uranium appauvri en Ukraine si Kiev devait en recevoir de la part des Occidentaux, comme récemment évoqué par une responsable britannique. Le chef d’état-major des armées ukrainiennes a affirmé que ses troupes étaient parvenues à «stabiliser» la situation autour de Bakhmout, épicentre depuis huit mois des combats contre les forces russes. D’après un bilan des services de renseignement britanniques publié samedi, «l’offensive de la Russie sur la ville de Bakhmout, dans la région du Donbass, est en grande partie à l’arrêt». Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, va se rendre la semaine prochaine dans la centrale ukrainienne de Zaporojie qui, selon lui, se trouve dans une situation «précaire» Washington déclare n’avoir «aucune indication» que Moscou ait transféré des armes nucléaires «Nous n’avons aucune indication qu’il ait tenu son engagement ou qu’aucune arme nucléaire n’ait été transférée», a affirmé John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, sur la chaîne CBS, et interrogé sur l’annonce par le président russe que Moscou allait déployer des armes nucléaires tactiques en Biélorussie.