Formation professionnelle: Des milliers de nouveaux stagiaires rejoignent les bancs à l’Ouest du pays

0
170

Des milliers de nouveaux stagiaires ont rejoint, hier , les différents établissements de formation professionnelle dans l’Ouest du pays pour la session de février 2024, avec de nouvelles spécialités adaptées au marché de l’emploi et en harmonie avec les spécificités du développement local de chaque wilaya.

Dans la wilaya d’Oran, le coup d’envoi de la session de février 2024 a été donné à partir du centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) « Chahid Abdallah Tani Abdallah » de Aïn El-Beida, sachant que 9.135 nouveaux stagiaires ont rejoint les bancs de la formation dans la wilaya, qui offre plus de 11.000 places, selon les explications fournies par le directeur du secteur, Noureddine Aimar.Dans ce cadre, M. Aimar a fait part de l’ouverture de quatre nouvelles spécialités, dont « travaux géotechniques », »l’énergie optimale pour constructions », « technicien en chimie » et « emballage de produits agroalimentaires ».Le wali d’Oran Saïd Sayoud a, à cette occasion, insisté sur l’importance d’améliorer la formation, notamment la formation des ressources humaines qualifiées, pour répondre aux enjeux pris en charge par l’Etat dans le domaine du développement local, signalant qu’Oran est un réservoir important pour l’emploi pouvant contenir tous les diplômés de la formation.A Tlemcen, 8.032 nouveaux stagiaires ont intégré les établissements de formation professionnelle et d’apprentissage dans le cadre de cette session, répartis entre 23 centres de formation professionnelle et d’apprentissage, quatre instituts spécialisés, une annexe et dix établissements de formation privés, a déclaré à l’APS le chef du service de formation de la Direction de wilaya de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, Abdelghani Ameur.Quatre nouvelles spécialités ont été programmées dans la wilaya pour la rentrée professionnelle en cours, notamment sur « les méthodes d’organisation d’un chantier de construction », « assainissement », « collecte des déchets spéciaux » et « couturier multitâche des matières souples », pour laquelle 7.930 nouveaux postes de formation sont dispensés , selon le même responsableA Saïda, l’ouverture de la session de formation de février a été marquée par la signature de trois conventions entre le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels et la Chambre d’agriculture pour former des jeunes dans plusieurs spécialités professionnelles sous la supervision du wali Amoumen Mermouri.Ces accords comprennent la formation de 60 nouveaux stagiaires dans les spécialités « éleveur de bétail », « agent en agriculture » et « poulet de chair ».La rentrée professionnelle dans la wilaya a vu l’inscription de 3.809 nouveaux stagiaires dans les établissements de formation dans diverses spécialités, qui comptent au total 8.717 stagiaires.A Tiaret, le nombre des nouveaux inscrits pour la session actuelle a atteint 2.470 stagiaires sur un total de 5.765 nouveaux postes ouverts dans dix modes de formation, touchant trois nouvelles spécialités portant sur « l’aquaculture », « l’animation et la gestion touristique », ainsi que la « greffe d’arbres fruitiers ».La capacité du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya a atteint 10.270 postes répartis dans 34 établissements, dont l’encadrement technique et pédagogique comprend 567 enseignants.A Relizane, la session de février a été marquée par l’inscription de 4.020 stagiaires, dont près de 2.800 nouveaux inscrits dans 26 établissements de formation pour la session de février 2024, à laquelle le wali de Relizane, Sami Medjoubi, a donné le coup d’envoi au centre de formation professionnelle et d’apprentissage CFPA « Chahid Abdelkader Brahimi » dans la commune de Yellel, où, en plus d’autres types de formation, 1.125 places de formation sont réservées aux bénéficiaires de l’allocation de chômage, et ce dans 15 filières professionnelles et 83 spécialités assurées par le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya.A Nâama, huit nouvelles spécialités ont été ouvertes pour cette session liées aux métiers du secteur du tourisme, dont « gestion et direction hôtelière », « guide touristique local », ainsi que dans le secteur de l’agriculture, notamment la spécialité « taille et le greffage d’arbres fruitiers », en plus d’une spécialité dans le « bâtiment artisanal », en particulier dans la sculpture et la pose de la pierre et du marbre, sachant que le secteur compte 1.300 nouveaux stagiaires à travers 16 établissements de formation de la wilaya.A Aïn Temouchent, 3.080 nouveaux stagiaires se sont inscrits au niveau des structures de la formation et de l’enseignement professionnels, a annoncé le directeur de wilaya du secteur, Rabah Bouhafs, qui a indiqué que le taux d’inscription a atteint cent pour cent.Le wali d’Ain Temouchent, M’hamed Moumen, a présidé au CFPA Bouzid Kouider, dans la commune de Hammam Bouhadjar, la cérémonie de la rentrée professionnelle, marquée par l’ouverture de deux nouvelles spécialités liées à la fabrication du fromage et à la pisciculture en bassins.A El Bayadh, 4.700 nouveaux stagiaires et apprentis ont rejoint les établissements de formation, portant le nombre total des stagiaires du secteur dans la wilaya à plus de 11.400 stagiaires et apprentis, répartis entre 26 établissements de formation du secteur, dont dix centres de formation et deux instituts nationaux spécialisés au chef lieu de wilaya et Bougtob, ainsi que 14 branches de formation dans toutes les communesLe secteur a consacré, pour cette session, 1.500 places pédagogiques aux jeunes bénéficiaires de l’allocation chômage, outre 730 places du mode de formation par apprentissage, plus de 340 places pour les femmes au foyer, plus de 370 places pour les détenus en milieu pénitentiaire, 190 pour les cours du soir et près de 270 places en milieu rural, 125 autres dans les instituts, avec l’introduction de 28 nouvelles spécialités pour cette session, afin d’élargir le champ des opportunités de la formation et répondre aux besoins du marché de l’emploi.Pour sa part, la wilaya de Tissemsilt a enregistré l’inscription de 2.200 nouveaux stagiaires pour la session de février dans le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, a-t-on appris de la directrice du secteur dans la wilaya, Zahra Jeddi Altis, qui a indiqué que les offres de formation ouvertes dans le secteur s’élèvent à 3.715 places réparties entre les différents établissements de formation de la wilaya.Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya dispose de 10 centres de formation professionnelle d’une capacité de 2.400 places pédagogiques, deux instituts spécialisés d’une capacité de 600 places pédagogiques, deux annexes et six branches déléguées.A Mascara, les établissements de formation ont accueilli plus de 7.300 nouveaux stagiaires répartis selon les différents modes de formation, notamment l’apprentissage, la formation résidentielle et en passerelles, les cours du soir, la formation initiale qualifiante, la formation des femmes au foyer, la formation dans des établissements privée, les établissements de rééducation, le milieu rural, ainsi que la formation des bénéficiaires de l’allocation chômage. Le système de la formation de la wilaya a été renforcé, lors de cette session, par huit spécialités, dont « l’hôtellerie, une option d’hébergement », « la couture industrielle », « les techniques d’utilisation des équipements audiovisuels », « les différentes voiries et réseaux » et « propreté, sécurité et environnement». Lors de la cérémonie d’ouverture, un exposé a été présenté sur le parcours de la numérisation dans le secteur de la formation dans différentes wilayas.

Red.O / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici