26.9 C
New York
jeudi, juin 30, 2022
AccueilSportsEN: Les confidences de Belmadi

EN: Les confidences de Belmadi

Avant de partir en vacances, Djamel Belmadi a accordé un entretien à la chaîne de la FAF dans lequel il est revenu encore une fois sur l’actualité de son équipe, tout en exposant son plan pour la relancer et la rendre plus forte en prévision des prochaines échéances.

Sans donner des scoops, le coach national a néanmoins laissé entendre qu’il y aura du nouveau lors des prochains regroupements. Il semble par ailleurs plus souple par rapport à la position de certains binationaux qui hésitaient et hésitent encore à opter pour les Verts. «Il y a eu des réflexions. Des choses qui se font avec le temps. Des prises de décisions qui arrivent un peu plus tard. On n’est pas là pour pointer du doigt qui que ce soit. Mais plutôt pour faire en sorte que cette équipe nationale soit la plus forte possible jour après jour», dira-t-il à leur propos. Visiblement, la chose qui lui tient le plus à cœur présentement est de renforcer l’équipe nationale en étoffant son groupe par des éléments auxquels il ne pensait pas, il y a quelque temps. Il les avait rayés de sa liste, car ils n’ont pas répondu spontanément à l’appel du pays. Aujourd’hui, avec le temps, il semble adopter une nouvelle approche plus diplomatique. Si ces joueurs acceptent de rejoindre les Verts, il ne va pas les refuser.  «On n’est pas là pour raconter nos vies tous les jours. Mais on y travaille, c’est certain. On en récolte aujourd’hui les fruits. Ils n’ont pas encore rejoint l’équipe nationale, mais les discussions sont un peu plus précises. Elles tendent vers des décisions qui iront dans ce sens et un engagement à terme. Au mois de septembre ou en mars prochains. Il y aura un vrai changement dans la décision de nous rejoindre», a-t-il révélé sans citer aucun nom. Mais les observateurs et les fans pensent directement à des joueurs comme Houssam Aouar, Yacine Adli ou encore Rayan Aït Nouri. Ayant peu de chances de rejoindre l’équipe de France, où la concurrence est très rude, ce trio et d’autres pourraient opter pour l’Algérie.

A ceux-là, il faut ajouter le retour plus que probable d’Andy Delort en sélection. Le «mercato» des Verts, cet été, s’annonce riche et de qualité, d’après le coach. Ce qui va vraisemblablement changer le visage de l’équipe nationale à court terme. Il y a déjà ceux qui essaient de se faire une place dans l’équipe, à l’image d’Anthony Mandrea, Akim Zedadka, Billel Brahimi et Billel Omrani. Des joueurs ayant apporté de la fraîcheur et du sang neuf, même si le coach national tient toujours à ses anciens cadres et tauliers avec lesquels il a connu toutes les émotions. Tant mieux pour la concurrence. C’est la meilleure manière en tout cas de préparer l’avenir. Un avenir qui s’annonce plutôt sous les meilleurs auspices, surtout après la belle série de victoires enregistrée durant ce mois de juin qui a remis définitivement les Verts sur les rails.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES