26.9 C
New York
mercredi, septembre 28, 2022
AccueilSportsEN: Belmadi met les choses au clair

EN: Belmadi met les choses au clair

Plusieurs thèmes ont été abordés par le sélectionneur national, à l’occasion de la conférence de presse animée hier au Centre technique national (CTN), de Sidi Moussa.

Un rendez-vous avec la presse très attendue au demeurant pour clarifier et apporter des précisions sur de nombreux sujets du moment, notamment celui de la venue de nouveaux joueurs binationaux auquel l’opinion sportive accorde un grand intérêt. Belmadi a mis les choses au clair à ce propos impliquant les joueurs en question en suggérant aux journalistes d’aller demander à ces joueurs, ce qu’ils en pensent et s’ils ont été contactés par le coach national.  « Allez les voir et parlez avec eux. Vous saurez s’ils ont été approchés  par le sélectionneur et vous saurez surtout s’ils ont envie de rejoindre l’équipe nationale», a-t-il déclaré tout en mettant l’accent sur la difficulté de les convaincre. Il faut dire que la majorité des joueurs binationaux susceptibles d’être sélectionnés privilégient d’abord l’équipe de France pour de nombreuses raisons sportives et autres. Quand ils sentent qu’ils n’ont pas ou plus leur place chez les Bleus, ils pensent alors à changer de nationalité sportive et opter pour leur pays d’origine. Une réalité que l’on doit admettre, même si elle est difficile à accepter. D’ailleurs, Belmadi le reconnaît sans l’avouer franchement. « Peut-être qu’aujourd’hui un joueur n’est pas prêt, mais qu’à 23 ans, il le sera et il vous donnera 10 ans d’équipe nationale », dira-t-il pour montrer qu’il est prêt à attendre ces renforts, car pour lui ils peuvent apporter un plus à l’équipe.  «Depuis 4 ans, j’ai contacté ces joueurs. Allez les trouver, tous les noms que vous citez, ils sont 5 ou 6, et demandez-leur si quelqu’un les a contactés ! Je serai très attentif à la réponse des joueurs. Je les protège pour les voir arriver sous mon mandat ou sous celui d’un autre », ajoute-t-il. Cela dit, le coach national est persuadé de leur venue, du moins de certains d’entre eux, lors des prochaines dates Fifa. « Beaucoup de rumeurs circulent dans la presse nationale par rapport à la présence des joueurs comme Aouar, Adli et Aït Nouri, mais les choses évolueront lors des prochaines dates Fifa, en attendant de régler les procédures liées au changement de la nationalité administrative de ces joueurs », a-t-il confié. Dans un autre registre, Djamel Belmadi est revenu sur la liste de 24 joueurs retenus pour le stage de septembre et l’absence de certains cadres, comme M’Bolhi, Bounedjah, Feghouli ou encore Brahimi. Le sélectionneur national a tenu à préciser que la porte de l’équipe nationale n’est pas fermée et ce n’est pas une question d’âge, comme pourraient le penser certains, donnant l’exemple de Benzema qui à 35 ans est le meilleur buteur de l’équipe de France. D’ailleurs, il compte bien récupérer M’Bolhi qui demeure pour lui l’un des meilleurs gardiens des Verts de l’histoire. « M’Bolhi est dans nos plans, il est sélectionnable, mais il y a d’autres gardiens et j’aime ça. Mandrea pourrait être absent, il s’est blessé hier en championnat. Si Mandrea n’est pas là, je ne pense pas appeler M’Bolhi, on va le laisser à la disposition de son club ». Il y a aussi le retour, après une longue absence, de Bentaleb en sélection. Un retour salutaire pour le coach, car il estime que le joueur a du potentiel. Quant à Delort, tout semble être rentré dans l’ordre. Cela dit, Belmadi a tenu à préciser que  «si nous avions été en Coupe du Monde, Delort n’aurait pas été là. Nous devons être logiques et clairs là-dessus, ceux qui ont fait la campagne seraient passés avant lui. Andy m’a communiqué des éléments d’ordre privé, que je ne pouvais pas savoir parce qu’il ne m’en avait pas parlé. J’ai tendance à le croire ». Enfin, le coach n’a pas voulu s’attarder sur les problèmes de son capitaine Riyad Mahrez dont la méforme au niveau de son club inquiète les fans de l’équipe nationale. A la question de savoir si Mahrez ne devrait pas changer de club, Belmadi n’a pas voulu répondre. Le plus important pour lui est que son joueur retrouve la joie de jouer en sélection et redevient le Mahrez magique que tout le monde connaît. Pour rappel, le début de stage de l’équipe nationale débute officiellement ce lundi. Il sera ponctué de deux matchs amicaux contre respectivement la Guinée et le Nigeria les 23 et 27 septembre à 20h00, au stade Miloud-Hadefi d’Oran. « L’objectif de ces deux rencontres contre deux équipes de qualité, est de faire évoluer et progresser notre équipe, en prévision de la prochaine CAN-2024 », a souligné Belmadi.

Ali Nezlioui

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES