26.9 C
New York
mercredi, septembre 28, 2022
AccueilRégionsBouira - Campagne moissons-battage: Un million de quintaux engrangé dans les silos

Bouira – Campagne moissons-battage: Un million de quintaux engrangé dans les silos

La campagne moisson-battage s’est déroulée dans de bonnes conditions à laquelle ont été mis d’importants moyens humains et matériels, d’après Mme Neila Adami, responsable du service de l’organisation de la production et de l’appui technique (SOPAT) à la direction des services agricoles (DSA).

Cette dernière a annoncé une collecte de plus d’un million de quintaux et plus précisément 1 164 981 quintaux de différents types de céréales, à savoir l’orge, le blé dur et tendre, et l’avoine il a été fait savoir également qu’à travers toutes les superficies céréalières des plaines des Aribs dans la daïra d’Aïn Bessem, et la plaine du Sahel dans la commune d’El Asnam entre autres, il a été signalé une récolte qui a dépassé le un million de quintaux, répartis entre 826 106 qx de blé dur, 128 218 qx de blé tendre, 187 551 qx d’orge et 23 105 qx d’avoine. Pour ce qui est du rendement à l’hectare les agriculteurs ont enregistré des chiffres qui fluctuent ou varient d’une céréale ou une récolte à une autre chiffre de 32 qx à l’hectare pour le blé dur, 31 qx à l’hectare pour le blé tendre, 28 qx à l’hectare pour l’orge et 19 qx à l’hectare pour l’avoine. Ce qui est en somme une bonne récolte et un rendement considérable. Toutefois, durant la dite campagne moisson-battage, il y a eu des feux de récoltes qui se sont déclarés à cause de la canicule qui a sévit pendant toute la période estivale et en plus de la sècheresse au niveau de certaines parcelles dans les régions semi-arides de la wilaya. Ainsi, ces désagréments ont causé des pertes à raison de 930,26 hectares. Ce qui est une perte minime, à comparer aux importants incendies de récoltes qui se sont produits l’année dernière et qui ont détruit plusieurs superficies. Encore que cette année des actions de prévention contre les feux de récoltes ont été intensifiés par les services concernés et d’autres partenaires. Ce qui est affirmatif aussi pour cette année agricole, c’est que les maladies cryptogamiques n’ont pas fait leur apparition, cet état de fait démontre et prouve le bon travail de traitement accompli par les agriculteurs céréaliers, en procédant à l’éradication des mauvaises herbes, à l’aspersion de près de 40 000 ha et à l’utilisation des engrais sur une superficie de plus 50 000 ha, sur les 72 949 ha qui ont été ensemencés. Avec la distribution des engrais aux agriculteurs bien avant le début de la campagne labours-semailles, cela a rendu possible le bon traitement et le suivi régulier des champs céréaliers. L’autre entrave est que la présence de l’eau en quantité suffisante n’a pas vraiment été au rendez-vous, avec une pluviométrie peu favorable. Tous ces paramètres cités ont concouru à une moisson assez moyenne, qui a tout de même sauvé la saison des céréales en collectant un peu plus d’un million de quintaux.

Taïb  Hocine

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES