Wilayas du Centre: Marches de solidarité en soutien au peuple palestinien

0
40

D’imposantes marches de solidarité ont été organisées, ce jeudi, dans les wilayas du Centre du pays, en guise de soutien au peuple palestinien et pour dénoncer les crimes de l’entité sioniste à son encontre, notamment contre les habitants de Ghaza, victimes de bombardements quotidiens ayant causé la mort de milliers de civils.

Ces marches de solidarité ont été marquées par une large participation de citoyens de différentes catégories d’âge, ainsi que de représentants de la société civile et de partis politiques, qui ont brandi les couleurs nationale et palestinienne et des Keffieh, exprimant leur soutien à leurs frères palestiniens, tout en dénonçant l’agression menée par les forces d’occupation contre les habitants de Ghaza. A Blida, les citoyens ont afflué vers la place de la liberté, dénonçant le génocide de l’armée d’occupation contre le peuple palestinien, surtout les habitants de Ghaza, et exprimant leur position contre les tentatives de l’ennemi de les chasser de leurs terres. Cette marche a, également, vu la participation de membres de la communauté palestinienne, dont des étudiants, qui ont exprimé leur gratitude pour le soutien constant du peuple et du gouvernement algériens à la cause palestinienne, et pour en avoir fait une de leurs priorités. D’autres organisations étaient aussi présentes, à l’instar des Scouts musulmans algériens (SMA) à leur tête le commissaire de wilaya, Abdelkrim Barkaâ qui a souligné que la participation des SMA à cette marche est pour dénoncer les crimes de l’entité sioniste. A Chlef, la marche de solidarité s’est ébranlée de la mosquée El Atik, en passant par le centre-ville et les artères principales, jusqu’à la place Hassiba Ben Bouali, où les participants ont scandé des slogans dénonçant les crimes et les pratiques de l’entité sioniste contre le peuple palestinien, avant la lecture d’une déclaration commune de la coordination des partis et des représentants de la société civile, soulignant la ferme position de soutien et de solidarité de l’Algérie, Etat et Peuple, à la cause palestinienne. Le membre du Parlement, Omar Maamar, du Mouvement de la société pour la paix, a déclaré, à l’occasion, que cette marche «exprime la solidarité du peuple algérien avec ses frères palestiniens, tout en dénonçant les crimes de l’entité sioniste», soulignant la nécessité de faire pression sur l’administration sioniste pour l’ouverture des postes frontaliers et l’acheminement de l’aide humanitaire vers la bande de Ghaza. A Tipasa, les citoyens sont sortis en masse pour exprimer leur solidarité absolue avec le peuple palestinien dans sa lutte contre les forces des «ténèbres et du mal» et de «l’inhumanité» pratiquée quotidiennement par les sionistes contre les habitants sans défense de Ghaza, comme souligné par le président de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW), Djelloul Hammich. Les participants à cette marche ont sillonné les artères principales de Tipasa, avant de se rassembler à la place publique de la ville, en brandissant des slogans dénonçant la politique de normalisation, l’arrogance des sionistes et l’«hypocrisie» du monde occidental, au long parcours de violations des Droits de l’Homme. Même ambiance de solidarité à Médéa, où les citoyens ont marché pour dénoncer l’agression sioniste contre les habitants de Ghaza et les territoires occupés, scandant des slogans affirmant l’attachement du peuple algérien à la cause palestinienne et leur rejet de la barbarie de l’armée de l’entité sioniste et des massacres qu’elle perpétue contre des civils. Une marche similaire a, également, été organisée à Djelfa où les participants ont brandi des banderoles et scandé des slogans dénonçant l’agression sioniste contre la Palestine, tout en soutenant l’héroïsme de son peuple. Une majorité des participants ayant pris part à cette marche, qui s’est ébranlée du centre-ville vers le siège de la wilaya, sur une distance de 5 km, se sont accordés, dans leurs déclarations à l’APS, sur le soutien inconditionnel de l’Algérie à la cause palestinienne, ainsi que sa solidarité permanente, Peuple et Gouvernement, avec la Palestine. Le représentant du Mouvement de la société pour la paix, Mohamed Mohammedi, a réaffirmé «le soutien à la fière Palestine et l’engagement des Algériens» à ses côtés. Un notable de la wilaya, Cheikh Benmazouz Mohamed a, quant à lui, énuméré les positions de soutien de l’Algérie à cette cause. Même ambiance à Aïn Defla, où des centaines de citoyens, de tous les âges, femmes, hommes, enfants, élèves, étudiants, et représentants de la société civile, ont pris part à une imposante marche pour exprimer, à l’unanimité, leur rejet de toutes les formes de violence exercées contre le peuple palestinien. Les participants à cette marche ont sillonné les artères principales de la ville sur une distance de trois kilomètres, scandant des slogans appelant au soutien du peuple palestinien dans son épreuve, et à sanctionner l’occupant sioniste pour ses crimes. A Béjaïa, la marche de soutien au peuple palestinien s’est ébranlée à partir de la maison de la culture du centre-ville, avec une large participation de toutes les catégories de la société, dont les représentants des formations politiques, de la société civile et des citoyens, qui ont exprimé leur position de rejet de la persistance de l’entité sioniste à cibler les civils, au moment ou elle (entité sioniste) est soutenue par nombre de pays occidentaux, dénonçant aussi le silence des médias internationaux sur ses crimes. Ces mêmes positions et slogans ont été brandis par les citoyens de Bouira, qui ont tenu, à leur tour, à sortir en force pour soutenir leurs frères palestiniens. La placette du musée du centre-ville de Tizi-Ouzou était, également, noire de monde, en cette journée de jeudi, durant laquelle des centaines de citoyens, de membres d’organisations de la société civile, de formations politiques et d’organisations professionnelles, s’y étaient rassemblés pour dénoncer «l’agression sioniste barbare contre des civils» et réaffirmer leur soutien à la cause palestinienne et leur solidarité avec le peuple frère palestinien. «Avec la Palestine, qu’elle ait tort ou raison» et «Bombing kids is not self defense» étaient parmi les slogans brandis par les participants à la marche.

H. H. T. M. / Ag.