Parallèlement à la disponibilité des produits durant ce mois de Ramadhan: La solidarité bat son plein

0
1184

Parallèlement à la disponibilité des produits de large consommation avec des prix abordables, la solidarité durant ce mois de Ramadhan bat son plein avec notamment la distribution des couffins aux familles nécessiteuses et l’ouverture de restaurants de rahma où l’opération s’est élargie cette année par rapport à l’année dernière avec l’ouverture de plus de 1000 restaurants à travers le territoire national jusqu’au 10e jour de ce mois et la distribution de quelque 1500 repas chauds. Ces restaurants ont été ouverts par les APC, le Croissant-Rouge algérien (CRA), les Scouts musulmans algériens (SMA), l’Union générale des commerçants et artisans algériens ainsi que des associations autorisées suivant un cahier des charges.

Le ministère de la Solidarité nationale avait précisé que l’enveloppe consacrée au financement de l’opération de solidarité durant le mois de Ramadhan s’élevait à plus de huit milliards de dinars distribués sous forme d’aides. Ce montant est assuré par plusieurs secteurs, à l’instar des ministères de la Solidarité nationale et de l’Intérieur et des collectivités locales, du fonds de la zakat, du CRA outre les apports de donateurs. D’autre part, plus de 15 000 repas chauds ont été distribués aux démunis par les Scouts musulmans algériens durant la première semaine du mois de Ramadhan, avait indiqué le commandant général des SMA, Mohamed Bouallag. Bouallag a précisé que plus de 15 000 repas chauds ont été distribués et plus de 2000 volontaires ont été mobilisés à travers le pays. Il a en outre ajouté que cette année, l’action des SMA pendant ce mois est marquée par la distribution quelques heures avant le F’tour des repas dans les foyers des familles démunies afin de leur éviter le déplacement mais aussi de préserver leur dignité. Des restaurants ont également été ouverts au niveau des relais des autoroutes et des routes nationales pour permettre aux voyageurs de rompre le jeune, une manière de contribuer à la réduction des accidents survenant avant le F’tour à cause des excès de vitesse.

D’autre part, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, avait considéré récemment que la disponibilité des produits agricoles durant le Ramadhan et la stabilité de leurs prix étaient le fruit de la réussite du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le développement du secteur agricole, tout en réaffirmant sa volonté de poursuivre la concrétisation des objectifs retenus pour le secteur dans le programme du président de la République notamment la sécurité alimentaire et l’expansion des terres agricoles exploités et des surfaces irriguées. Le même responsable a fait observer que les prix de certains produits avaient tendance à baisser ces derniers temps, tout en soulignant qu’un travail de sensibilisation a été engagé avec des associations de commerçants pour une maîtrise des prix afin qu’ils puissent être abordables à toutes les bourses durant le Ramadhan. Parallèlement à cela, le ministère du Commerce a mobilisé des brigades de contrôle des prix et de la qualité des produits au niveau des locaux commerciaux et marchés durant le mois sacré. Ces brigades qui comptent des agents de contrôle de la qualité et des pratiques commerciales, seront chargés de la protection du pouvoir d’achat du citoyen et de la lutte contre la spéculation et la fraude. Ces agents contrôleront les restaurants, les boulangeries, les vendeurs de glaces, de viandes, de poissons et autres et veilleront surtout à l’affichage des prix et à la conformité de l’activité avec le registre du commerce durant le mois sacré du ramadhan et la saison estivale. Pour ce faire, le ministère du Commerce a appelé les agents à se mobiliser pour lutter contre toutes les formes de spéculation, de stockage de produits de consommation et de fraude.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here