Palestine occupée: « L’UE condamne fermement la violence extrémiste des colons », déclare Josep Borrell

0
99

L’Union européenne (UE) a « fermement condamné » la violence des colons dans les territoires palestiniens occupés et souligné que les auteurs de ces actes extrémistes « doivent être tenus responsables ».

« Nous condamnons fermement la violence extrémiste des colons (en Cisjordanie occupée). Les auteurs doivent être tenus responsables », a dit le haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, sur la plateforme X.M. Borrell a également souligné que l’UE a décidé de « sanctionner » les colons extrémistes de Cisjordanie et de la ville sainte d’El-Qods occupée « pour de graves violations des droits humains contre les Palestiniens ». Les attaques des colons en Cisjordanie occupée ont conduit au déplacement de sept communautés palestiniennes depuis le 7 octobre 2023, avait déclaré mercredi l’organisation Human Rights Watch (HRW).Et le nombre d’attaques commises par des colons contre des Palestiniens a augmenté en 2023, atteignant son plus haut niveau depuis que l’ONU a commencé à enregistrer ces données en 2006. L’ONU a enregistré plus de 700 attaques menées par des colons entre le 7 octobre 2023 et le 3 avril 2024, dont près de la moitie en présence de soldats en uniforme. Depuis le 7 octobre 2023, marquant le début du génocide en cours à Ghaza, les attaques ont entraîné le déplacement de plus de 1.200 personnes, dont 600 enfants, qui vivaient dans des communautés rurales d’éleveurs, selon HRW. Les colonies en Palestine occupée sont toutes illégales au regard du droit international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici