Migrants clandestins: Le CRA soutient les décisions du gouvernement

0
1143
Photo conception L'Echo d'Algérie@

La présidente du Croissant rouge algérien (CRA),  Saida Benhabilès a affirmé mercredi à Alger que son organisation soutenait  les décisions du gouvernement concernant les migrants clandestins qui se  trouvaient en Algérie, se félicitant du soutien accordé à son organisation  par les différentes institutions de l’Etat, pour lui permettre d’accomplir  pleinement ses missions.

M. Benhabilès a indiqué, en marge du lancement de la caravane de  solidarité au profit de réfugiés sahraouis, que « le CRA  soutient les  décisions du gouvernement concernant les migrants clandestins venus de pays  africains, la condition sine qua non pour la succès notre action est la  sécurité et la stabilité dans le pays », a-t-elle dit. « Nous nous félicitons du soutien accordé par les institutions de l’Etat  visant à faciliter notre action de solidarité. Depuis le lancement de nos  activités, nous n’avons rencontré aucun obstacle ou problème dans ce  cadre », a-t-elle ajouté. Concernant les « allégations » de certaines ONG sur ce sujet, la présidente  du CRA a répondu que « l’Algérie est ciblée en toute occasion par certaines  parties qui veulent la déstabiliser », exprimant son regret pour  « l’exploitation de questions humanitaires à des fins politiques ». La responsable a évoqué l’existence de réseaux criminels exploitant les  migrants clandestins ayant été contraints de quitter leur pays, révélant  que ses services avaient recensé 5.000 mineurs sans accompagnateur parmi  les ressortissants nigériens déplacés, « preuve flagrante de leur  exploitation » par ces réseaux. Le gouvernement nigérien avait mis en garde, dans un communiqué en 2014,  contre l’activité de ces réseaux, a-t-elle rappelé. Les efforts de l’Algérie dans le domaine humanitaire sont « reconnus au  niveau international », a-t-elle affirmé, évoquant la décision de la  Communauté humanitaire internationale représentée par la Fédération  internationale de la croix rouge et du croissant rouge, l’organisation  arabe du croissant rouge et le Comité international de la croix rouge  (CICR) en 2016, de décerner le « trophée du Chevalier de l’humanitaire » au  président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en reconnaissance de son  engagement continu au profit de la paix à travers le monde, baptisant  l’Algérie « capitale de l’humanitaire » pour ses efforts consentis en faveur  des réfugiés. 37% des prestations sanitaires prodiguées dans la wilaya de Tamanrasset  sont destinées aux déplacés africains, dont certains ont été transportés  par avion, a-t-elle rappelé.

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here