Jeux méditerranéens d’Oran-2022: Le Premier ministre exhorte les athlètes algériens à honorer leur pays

0
30

En saluant hier les athlètes algériens engagés dans les Jeux méditerranéens d’Oran, à leur départ d’Alger vers la capitale de l’Ouest du pays, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, les a exhortés à faire honneur à l’Algérie et à suivre l’exemple des anciens champions.

Accompagné de membres du gouvernement, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag, du président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Abderrahmane Hammad, et des présidents de fédérations sportives, le Premier ministre a salué le premier groupe d’athlètes en partance pour Oran pour participer à ce rendez-vous méditerranéen, les appelant à faire honneur au pays qui a mis à leur disposition tous les moyens pour une bonne préparation, et à hisser haut les couleurs nationales. Quarante-sept ans après avoir abrité les Jeux méditerranéens de 1975, «nous espérons revivre les mêmes joies et gloires qu’a connues l’Algérie lors de cette édition, et souhaitons que vous puissiez être les dignes successeurs des anciens champions, tels Salim Iles, Abdelmoumen Yahiaoui, Hassiba Boulmerka, Noureddine Morsli et tant d’autres, pour hisser haut le drapeau national», a déclaré M. Benabderrahmane.

Le Premier ministre a saisi l’occasion pour rappeler l’installation, lundi, du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a affirmé «passer le flambeau à la jeunesse pour qu’elle soit la locomotive de cette nation» et qu’«il était temps pour les jeunes de mettre leurs capacités au service de la patrie». La tenue des Jeux méditerranéens en coïncidence avec le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale «est la preuve que notre pays peut apporter de la joie à ce grand peuple et à cette chère patrie», a-t-il dit, souhaitant aux participants «plein succès et davantage de victoires dans des compétitions saines et fair-play et vous en êtes à la hauteur». Pour sa part, le porte-drapeau national à l’ouverture des Jeux méditerranéens d’Oran (du 25 juin au 6 juillet), Imene Khelif, sacrée vice-championne du monde de boxe a déclaré: «Nous sommes déterminés nous les athlètes qui participons pour la première fois aux Jeux méditerranéens à honorer l’Algérie et à hisser haut les couleurs nationales». Le premier groupe d’athlètes (hommes et femmes) devant participer à la 19e édition des Jeux méditerranéens d’Oran-2022 compte quelque 200 athlètes de plusieurs disciplines, a fait savoir Hamza Deghdegh, chef de la délégation algérienne en partance pour Oran. Il s’agit des éléments de la sélection nationale de football (moins de 18 ans) et des champions de karaté-do, judo, tir sportif, boxe, pétanque, lutte et badminton. Sept autres groupes d’athlètes s’y rendront durant la période allant du 23 au 29 juin en cours. Par ailleurs, le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, avait souligné que les professionnels de son secteur étaient prêts à assurer la couverture et l’accompagnement de la 19e édition des Jeux méditerranéens. Bouslimani a indiqué que «la famille de la presse nationale est consciente de son rôle et de ses responsabilités dans la promotion des Jeux méditerranéens d’Oran et de l’Algérie, ainsi que ses grandes réalisations et potentialités». «Les Jeux méditerranéens sont une occasion précieuse pour la presse nationale et étrangère, notamment accréditée en Algérie, de mettre en exergue et de refléter la véritable image de l’Algérie nouvelle à travers les divers médias et moyens de communication», a-t-il ajouté. Le ministre a réitéré la volonté du président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, de déployer les efforts pour faire de cette 19e édition une réussite et de les organiser dans des conditions conformes à la position de l’Algérie et au rôle moteur de l’Algérie dans la diffusion des valeurs de paix, de tolérance et la construction de passerelles de rapprochement, de coopération et de solidarité entre les peuples. «Afin d’incarner cette volonté politique, les différentes institutions médiatiques et acteurs des secteurs public et privé ont investi dans la préparation de ces jeux et dans la création de partenariats positifs afin de les réussir dans leurs différents aspects et domaines, y compris celui de la communication», a-t-il ajouté. M. Bouslimani a également souligné que «le sport, facteur central de diffusion et de pérennisation des valeurs humaines, n’est plus seulement une activité de compétition entre jeunes, mais il est devenu une affaire de société qui concerne toutes ses franges, qui enregistre un développement croissant en raison des répercussions du progrès technologique». Dans le même contexte, le ministre a appelé la famille de la presse et des médias à «bien utiliser la technologie pour mettre en exergue les acquis réalisés à l’occasion des Jeux méditerranéens d’Oran, à l’image des différentes infrastructures et installations sportives de pointe dans diverses disciplines qui seront lancées à l’occasion de ces jeux». Il a également exhorté le citoyen à contribuer à la préservation de ces infrastructures, installations et acquis sportifs dont il bénéficiera, déclarant : «Nous comptons sur la prise de conscience coutumière de la jeunesse pour honorer son pays avec son comportement civilisé et le sens de l’hospitalité qui distingue la ville d’Oran et l’Algérie dans son ensemble».

Il a ajouté : «Les nombreux invités de l’Algérie seront témoins de ce fait et découvriront le visage resplendissant d’Oran, joyau de la Méditerranée, à travers la visite de ses sites touristiques pittoresques, ses monuments historiques anciens, ses sites culturels distingués et le plaisir de savourer ses plats authentiques», notant qu’«Oran sera à l’occasion de ces jeux le visage lumineux de l’Algérie et son cœur battant de paix, de fraternité, d’égalité et d’espoir d’un avenir meilleur pour les habitants des deux rives de l’espace méditerranéen commun». Le ministre a visité les différentes installations du Centre international de presse, ouvert à l’hôtel  Méridien, qui offre toutes les conditions appropriées au travail des journalistes nationaux et étrangers concernés par la couverture de l’événement méditerranéen. Ce centre contient environ 140 ordinateurs et leurs accessoires ainsi que des connexions Internet jusqu’à 200 Mégabits. Un écran géant a été installé pour permettre aux journalistes de suivre toutes les compétitions sportives en direct sans se déplacer aux sites concernés. Cinq plateaux équipés de caméras et de moyens techniques pour la diffusion et l’enregistrement de diverses émissions télévisées, six salles de commentaires radio, ainsi qu’une salle de conférence et d’autres pour les conférences de presse, ont été mises à la disposition des médias audiovisuels nationaux, privés et étrangers. Concernant la couverture médiatique de cet événement méditerranéen, le ministre a indiqué que «le nombre total ne peut être donné qu’à la veille du début des Jeux méditerranéens.

A ce jour, entre 1500 et 2000 demandes d’accréditation ont été enregistrées et l’opération se poursuit». Il a souligné que «la presse sera présente en force, qu’elle soit nationale, audiovisuelle, écrite, électronique et étrangère accréditée en Algérie, y compris les journalistes accompagnant les délégations participant à ces jeux». «Nous attendons de la presse nationale et étrangère, notamment accréditée en Algérie, qu’elle assure une large couverture de l’événement, d’autant plus que l’Algérie a fait un retour en force sur la scène politique et diplomatique», a souligné M. Bouslimani, tout en appelant la presse nationale à «relever le défi et faire de la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022 une réussite».Le ministre a exhorté les jeunes qui suivront les compétitions dans les installations sportives à «respecter l’hymne national de chaque pays participant et tous les invités de l’Algérie».

T. Benslimane

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here