EN: Quel gardien pour les Verts ?

0
70

Le sélectionneur national devrait se pencher sérieusement sur le problème du gardien de but titulaire des Verts pour les prochaines échéances. Jusqu’à présent, Raïs M’Bolhi a été pratiquement inamovible eu égard à sa constance et sa régularité, mais aussi à sa riche expérience au sein de l’équipe.

Mais à 36 ans, il est peut-être temps de songer à son remplaçant, d’autant que M’Bolhi tarde à trouver preneur. Actuellement, sans club, après la fin de son contrat avec les Saoudiens d’Al Ittifak, la durée de son chômage risque de se prolonger, surtout qu’il y a peu de sollicitations pour son poste. M’Bolhi aurait pu opter pour le nouveau promu en première division saoudienne, Al Khaleej, mais ses exigences financières ont été jugées exagérées par l’équipe du Golfe. Depuis, c’est le silence radio pour M’Bolhi. Une situation qui risque de lui faire perdre sa place en sélection. Il est certain que Djamel Belmadi ne va pas s’aligner s’il ne trouve pas un nouveau club d’ici la fin du mercato. Pour rappel, le coach national l’a déjà laissé sur le banc des remplaçants, au mois de juin dernier, lors du premier match des éliminatoires de la CAN 2023 contre l’Ouganda à Alger (2 -0). Ce jour-là, c’est Mustapha Zeghba, le sociétaire de Damac en Arabie saoudite qui a gardé les bois des Verts. Il s’en est d’ailleurs bien tiré, se permettant le luxe d’arrêter un penalty. Est-ce à dire que Zeghba est le successeur naturel de M’Bolhi ?

Difficile de répondre à cette question en ce moment, d’autant que Raïs a retrouvé sa place de titulaire dès le match suivant face à la Tanzanie à Dar Es Salem. Un match également comptant pour les éliminatoires de la CAN 2023 et remporté par les camarades de Belaïli sur le même score (2-0). Mais il faut dire que Zeghba, dont les excellentes prestations réalisées dans le championnat saoudien ont attiré l’attention du coach national, constitue une bonne solution de rechange. L’ancien gardien de l’ESS a gagné beaucoup en maturité et en persévérance. Ses immenses qualités de dernier rempart sont enfin reconnues. Le poste de gardien des Verts devrait logiquement lui revenir surtout s’il reste constant dans ses performances. Toutefois, la concurrence ne manque pas surtout avec la venue d’Anthony Mandrea, le gardien titulaire de Caen (Ligue 2 Française), avec lequel il vient de réaliser deux clean sheet en championnat. Mandrea, s’il a opté dernièrement pour l’Algérie, ce n’est certainement pas pour chauffer le banc des remplaçants. Lors de sa première convocation au mois de juin dernier, il n’a pas pu être aligné, mais ce n’est que partie remise pour lui. Il reste une alternative sérieuse pour Belmadi qui pourra également compter sur les services de Malik Asselah ou encore Azzedine Doukha. Mais pour le moment, c’est la situation de M’Bolhi qui pose problème. Va-t-il être évincé de la sélection, ou bien le coach continuera-t-il à lui faire confiance ? Tout dépend en fait de son avenir en club. Il a encore quelques jours pour trouver un employeur sinon il risque de perdre son statut.

Ali Nezlioui 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here