Digital African Summit: 80% de la population algérienne a accès à internet

0
285

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, a affirmé hier à Alger, que 80% de la population en Algérie a accès à internet, mettant en exergue les avancées enregistrées en matière de numérisation et de digitalisation des services.

À l’occasion de la tenue du Digital African Summit, au palais de la Culture Moufdi Zakaria à Alger, M. Bibi Triki a souligné les « grands pas réalisés par l’Algérie dans le domaine de la numérisation et la transformation digitale, précisant que 80% de la population algérienne a accès à internet ». Il a ajouté que « la modernisation des services de la poste et la digitalisation des autres secteurs avancent à grands pas », assurant que l’Algérie est « prête » à mettre tout son savoir faire dans ce domaine au service des pays africains .Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, a rappelé de son côté, les mesures incitatives, notamment financières, décidées par l’Algérie pour encourager les jeunes à réaliser leur propres entreprises, les exhortant toutefois, à se diriger vers le marché digital africain. Présent à cet évènement, le président du Conseil d’administration de l’Union postal universel, M. Isaac Gnamba Yao, a « félicité » l’Algérie pour les avancées réalisées dans le domaine de la numérisation et la digitalisation. Il est à noter que le Digital African Summit réunit simultanément aussi deux autres évènements technologiques à savoir l’ICT Maghreb et le salon des télécoms (ALVTIC), en présence de plus de 100 délégués de divers pays africains ainsi qu’une centaine d’entreprises et startups. Selon les organisateurs, la convergence de ces trois événements qui se dérouleront du 23 au 25 avril, marque un tournant majeur dans la coopération technologique Sud-Sud et la promotion de l’innovation en Afrique. Le programme du Digital African Summit comporte des thèmes tels que l’infrastructure technologique, la cybersécurité, l’intelligence artificielle, la santé digitale et les fintechs.

Moussa .O

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici