Permanence Aïd El Fitr à Alger: 4668 commerçants mobilisés

0
1364

La Direction du commerce de la wilaya d’Alger a mobilisé plus de 4600 commerçants pour assurer la permanence de Aïd El Fitr et la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse coïncidant avec le 5 juillet, a indiqué Dehar El Ayachi, représentant de la direction.

Dehar a déclaré que parmi 10 660 commerçants et opérateurs économiques, 4668 commerçants de différents activités et services ont été mobilisés pour assurer la permanence de l’Aïd El Fitr la semaine prochaine, soit une augmentation de 28% par rapport à l’an 2016, et ce, en application de la décision du wali d’Alger N° 3431 du 6 juin 2017. Pour assurer le succès de la permanence de l’Aïd El Fitr, la Direction de commerce s’est basée sur les activités des boulangeries, des produits alimentaires, légumes et fruits et d’autres opérateurs activant dans différentes activités, à l’instar des salons de thé, cafétérias, restaurants, stations d’essence et d’autres. S’agissant des unités de production et des usines, le responsable a indiqué que toutes les laiteries et les unités de production de lait (11 unités) étaient mobilisées pour garantir ordinairement la continuité de son travail durant les deux jours de l’Aïd, précisant que le lait sera disponible sans aucune pénurie. Par ailleurs, les 8 minoteries de la wilaya sont également mobilisées. La Direction de commerce a informé, à travers des procès contraignants, les commerçants concernés par la permanence de l’obligation de respecter ce programme. Pour ce faire, Les commerçants ont signé la décision de permanence dont ils ont récupéré une copie qui constitue un contrat entre eux et l’administration. Toute infraction pourrait les exposer à des sanctions administratives pouvant aller jusqu’à la proposition de fermeture de leurs locaux. La même source a ajouté que les pénalités et les mesures dissuasives consistaient en des amendes allant de 100.000 DA à 300.000 DA selon la nature de l’activité exercée, et aussi en la fermeture jusqu’à un ou deux mois (infraction au programme de permanence). En cas de non-paiement de l’amende imposée, le dossier du commerçant contrevenant sera soumis aux juridictions compétentes.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here