ONU: «Assez» de ce «cauchemar sans fin», dit Guterres aux portes de Ghaza

0
103

«Le monde en a assez» de «ce cauchemar sans fin», a déclaré samedi le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres en Egypte, aux portes de la bande de Ghaza, soumise à une agression génocidaire sioniste depuis plus de cinq mois.»

Je me fais l’écho de la grande majorité du monde qui en a vu assez. Qui en a assez», a dit à la presse M. Guterres depuis le côté égyptien du poste-frontière de Rafah.»A Ghaza, les Palestiniens sont englués dans un cauchemar sans fin», a-t-il ajouté.Il a déploré les «maisons détruites, les familles et les générations entières disparues ainsi que la faim et la famine qui planent au-dessus de  la population».Le secrétaire général de l’ONU a de nouveau appelé à un cessez-le-feu.»Rien ne justifie la punition collective subie par le peuple palestinien. Maintenant plus que jamais, il est temps d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat», a-t-il lancé.Cinq mois et demi d’une agression sioniste dévastatrice ont plongé la bande de Ghaza, assiégée et au bord de la famine, dans une situation humanitaire catastrophique. Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi samedi à 32.142 martyrs et 74.412 blessés depuis le 7 octobre dernier, a indiqué  le ministère palestinien de la Santé.

Arrivée de Guterres à l’aéroport d’Al-Arish pour visiter le point de passage de Rafah

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, est arrivé samedi à l’aéroport international d’Al-Arish, dans la province égyptienne du Nord-Sinaï, en compagnie du Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour l’emploi des réfugiés palestiniens (UNRWA), Philippe Lazarini, et du ministre égyptien de la Santé, Khaled Abd Al-Ghaffar, dans le cadre d’une visite de solidarité avec la bande de Ghaza, en proie à une agression sioniste génocidaire depuis près de six mois.Selon l’agence de presse Wafa, la visite de Guterres en Egypte comprend l’inspection de la frontière terrestre de Rafah et le renouvellement de l’appel pour un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza, qui subit une agression sioniste depuis le 7 octobre dernier, faisant des dizaines de milliers de martyrs et de blessés, et causant une destruction massive dans l’enclave palestinienne.A son arrivée, Guterres s’est rendu à l’hôpital général d’Al-Arish pour s’enquérir de l’état de santé des blessés de Ghaza, qui sont soignés dans les hôpitaux égyptiens, selon Wafa. D’après la même source, Guterres devrait tenir une conférence de presse devant le point de passage de Rafah et s’adresser au monde entier sur la nécessité d’»un cessez-le-feu» et d’»un flux accru d’aide humanitaire» à Ghaza.L’occupation sioniste poursuit son agression génocidaire contre la bande de Ghaza depuis le 7 octobre 2023, faisant 32.070 martyrs principalement des enfants et des femmes, et 74,298 blessés, alors que des milliers de victimes restent sous les décombres et sur les routes, selon un dernier .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici