Google prévoit les inondations avec une précision stupéfiante 7 jours à l’avance grâce à l’IA

0
227

La technologie a permis à l’entreprise de fournir des prévisions fiables aux habitants de 80 pays. L’entreprise d’envergure mondiale, Google, a récemment révélé dans la prestigieuse revue Nature que l’intelligence artificielle (IA) avait été utilisée avec succès pour prédire les inondations fluviales, parfois même jusqu’à sept jours à l’avance.

Sachant que les inondations représentent la catastrophe naturelle la plus fréquente sur notre planète, cette avancée technologique revêt une importance majeure.

Des modèles d’apprentissage pour contourner les difficultés

Les crues fluviales ont toujours été difficiles à anticiper en raison du manque généralisé de jauges de débit des rivières. Pour pallier ce problème, Google a formé ses modèles d’apprentissage en machine en les alimentant de nombreuses données pertinentes : événements historiques, niveaux des rivières, élévations et indications de terrain, entre autres. Suite à ce processus, la société a généré des cartes localisées et a réalisé “des centaines de milliers” de simulations pour chaque emplacement.

Des prévisions précises : une avancée majeure

Si ces techniques ont permis de construire des modèles extrêmement précis pour des zones spécifiques, l’ambition de Google est de les adapter à l’échelle mondiale. Bien que l’entreprise ait réussi à prédire certaines inondations une semaine à l’avance, la moyenne se situe autour de cinq jours. Néanmoins, grâce à cette avancée, Google est en mesure de réaliser des prévisions fiables “de zéro à cinq jours” et a grandement amélioré les prévisions pour des régions sous-représentées, comme certaines parties de l’Afrique et de l’Asie.

Prochaine étape : une plateforme mondiale

En fin de compte, la technologie en question a permis à Google de proposer des prévisions précises des inondations dans 80 pays, pour une population totale de 460 millions d’habitants. Ces prévisions ont été rendues disponibles sur Google Search, Google Maps, via des notifications Android et sur leur site web Flood Hub. À l’avenir, Google continuera d’explorer le potentiel de l’IA pour affiner ces modèles de prévision des inondations, en collaboration avec des chercheurs universitaires. L’objectif final est la création d’une plateforme mondiale de prévision des inondations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici