Gendarmerie nationale: Le Plan Delphine pour la sécurité les estivants

0
2401

Les services de la gendarmerie nationale ont mis à l’occasion de la saison estivale un dispositif sécuritaire spécial en vue de garantir la sécurité des biens et des personnes. Il s’agit du traditionnel Plan Delphine qui mobilise quelque 27.000 gendarmes qui vont sécuriser 331 plages, soit 82% du nombre total des plages d’Algérie autorisées à la baignade, estimées, pour rappel, à 399.                            

Selon un bilan du Commandement de la GN, 2000 véhicules, 2500 motos, 7 hélicoptères et 38 équipes cynotechniques sont également réquisitionnés à cette occasion dans le but « d’assurer » la sécurité et la quiétude parmi les citoyens, de garantir une surveillance « efficace » du territoire, de concrétiser la présence « permanente » et « continue » sur le terrain, de renforcer l’action de « proximité » et d’assurer une intervention « rapide » et « efficace ». Il est question également de préserver l’ordre public puisque le dispositif a été placé au niveau des différentes brigades opérationnelles fixes et mobiles, notamment au niveau des routes principales et secondaires, tout en renforçant le contrôle et la fouille à travers les barrages, et la présence dans les lieux fréquentés par le citoyen. A cet effet, le plan Delphine a nécessité des mesures particulières portant sur le renforcement de la présence dans les lieux de loisirs, les centres commerciaux, les zones touristiques, les établissements hôteliers, soit les endroits qui connaissent le plus grand nombre de flux de visites durant la saison estivale.

En matière de lutte contre la criminalité, il a été décidé de renforcer l’activité des brigades territoriales de sécurité routière, des sections de sécurité et d’intervention (SSI) par des patrouilles pédestres et mobiles, en vue de mettre en échec tout tentative ou intention criminelle qui pourraient porter atteinte à l’ordre public.

Concernant la sécurité routière, et consciente que cette période des grandes vacances est propice aux accidents de la circulation, la GN a pris une série de mesures visant à la facilitation du trafic routier et la surveillance des axes et chemins empruntés par les citoyens lors de leurs déplacements, notamment les itinéraires conduisant aux plages et autres complexes touristiques. Les jets ski et autres engins nautiques seront mis sous surveillance et le plan Delphine a prévu à ce propos des mesures sévères contre les utilisateurs qui ne respectent pas la loi et qui mettent en péril la sécurité des estivants.

La gendarmerie nationale rappelle son numéro vert, le 10/55, et son site Internet, www.tariki.dz, mis au service des citoyens 24/24h, pour toute demande de secours ou d’intervention et pour toute information utile concernant le réseau routier.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here