26.9 C
New York
samedi, octobre 1, 2022
AccueilActualitéDiabète: La firme Johnson & Johnson Diabètes s’intéresse à la maladie dans...

Diabète: La firme Johnson & Johnson Diabètes s’intéresse à la maladie dans le Moyen-Orient et l’Afrique

Dans le cadre de son «engagement» dans la lutte contre le diabète dans la région du Moyen-Orient et l’Afrique, Johnson & Johnson Diabetes Care Companies (JJDCC) a récemment organisé son premier sommet du diabète dans la région, a indiqué un communiqué de presse de l’entreprise pharmaceutique américaine qui produit également du matériel pharmaceutique et médical, des produits d’hygiène, des cosmétiques et fournit également des services connexes aux consommateurs ainsi qu’aux professionnels de santé.

Cette rencontre a réuni quelques-uns des principaux endocrinologues opérant dans la région et à l’international, ainsi que des leaders d’opinion avait pur but de discuter des dernières innovations en matière de gestion du diabète et leurs implications cliniques. Elle a rassemblé aussi un nombre de médecins, spécialistes et chercheurs pour débattre des moyens de gestion du diabète à travers la sensibilisation et l’éducation des patients. Dans le monde, une personne sur onze est atteinte de diabète, une maladie devenue au XXIe siècle une des «priorités» de la santé mondiale. Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ne font pas exception où quatre pays figurent au top 10 mondial en termes de prévalence 2. En effet, en Algérie, une personne sur 15 est atteinte de cette maladie, avec plus de 1, 5 millions de personnes diagnostiquées. Ce nombre devrait doubler d’ici à 2040, où le diabète devrait toucher plus de 3 millions de la population algérienne.

En plus de discuter des lignes directives de la pratique clinique, le sommet a comporté des sessions sur le renforcement de la relation et l’amélioration de la communication entre les patients et les professionnels de la santé pour une meilleure autogestion du diabète. «Le diabète est en hausse en Algérie, et une gestion réussie nécessite un niveau d’éducation et de traitement systématiquement élevé pour les patients à travers le pays, des grandes villes aux régions les plus éloignées. Nous faisons des progrès dans ce domaine, grâce à la collaboration d’experts dans notre pays – et dans l’ensemble de la région – ainsi que grâce au partage proactif du savoir et de l’expérience.

Dans cette région, nous faisons en sorte de garder un équilibre subtil en suivant les dernières directives cliniques tout en s’adaptant aux coutumes et traditions des patients. Réunir des experts pour partager leurs expériences et leurs idées dans des forums tels que celui-ci nous permet de mieux relever ces défis dans nos propres pays et d’offrir des soins du diabète de haute qualité à nos patients», a déclaré à ce sujet l’endocrinologue Mohammed Lamine Baki. De son côté, le docteur Mohamed Houssine, endocrinologue à l’hôpital de Dubaï, aux Emirats arabes unis, a souligné que l’accompagnement «réussi» des patients atteints de diabète exige «plus de soutien» et de «support» pour changer le comportement des patients. «Ce qui peut être réalisé grâce à des programmes de sensibilisations et d’éducation qui nous manquent cruellement dans la région. Ce type de programme, ainsi que des aides pédagogiques modernes, telles que la technologie intelligente, facilitera la communication entre les patients et les spécialistes qui les prennent en charge, ce qui permettra aux patients de mieux comprendre leur état et éviter des complications», a-t-il soutenu, imité par le directeur général de Johnson & Johnson Diabetes Care Companies au Moyen-Orient, en Afrique et en Turquie.

Des programmes de sensibilisations pour faciliter la communication entre les patients et les spécialistes

Tamer Abass a déclaré en effet que le groupement des sociétés Johnson & Johnson travaille avec ses partenaires du secteur des soins de santés pour avoir un impact «positif» sur la vie de plus d’un milliard de personnes chaque jour dans le monde entier, en l’occurrence les deux sociétés «LifeScan» et «Animas» qui font partie de son groupement pour le soin des patients atteints de diabètes dans la région à travers 24 pays au Moyen-Orient et en Afrique. «Chez Johnson & Johnson, nous concentrons nos efforts afin de fournir des soins d’excellence centrés autour des besoins du patient diabétique et élaborer une stratégie intégrée pour gérer la maladie sur toutes les étapes, y compris la prévention, le diagnostic et la coexistence avec le diabète. Cela ne peut être réalisé que grâce à un partenariat fort et à long terme avec les organismes gouvernementaux, les professionnels de la santé et les pharmaciens et les infirmiers. Nous appelons ces parties prenantes : la tri-force des soins de santé, tout en gardant le patient en premier plan dans tout ce que nous entreprenons », a-t-il affirmé. L’innovation est également un facteur clé dans le traitement du diabète, c’est donc pour cela, que les produits OneTouch® sont considérés comme ayant une utilisation «simple» avec un design «élégant» qui «réponde» aux besoins des patients atteints de diabète en fournissant des mesures «précises» du niveau de glucose dans le sang. En outre, plus de 90% des patients ont rapporté que ces dispositifs sont «faciles à utiliser et «simplifient» le processus de compréhension des résultats, tandis que près de 100% des patients ont affirmé que le dispositif OneTouch Verio «explique clairement » à l’utilisateur quand et comment prendre les mesures nécessaires relatives aux résultats des mesures.

«Notre engagement dans la prise en charge du diabète se lit, également, dans nos efforts pour l’amélioration de l’expertise médicale, la connaissance et l’innovation en réunissant des leaders d’opinion, des experts et des spécialistes pour discuter de l’avenir du diabète dans des événements comme celui-ci. Nous avons mis la santé du patient à l’avant-garde de nos priorités, c’est pour cela que notre vision pour les prochaines années est d’investir massivement dans la formation de professionnels de la santé, des patients et des communautés afin de fournir les connaissances nécessaires aux patients diabétiques, dans le but de leur permettre d’adapter leur comportement envers leur maladie avec ce que nous offrons en matières de services et innovations dans ce domaine», a expliqué à ce propos Mohammed Adil Hosni, directeur des affaires médicales et stratégiques de Johnson & Johnson Diabetes Care Companies. Les « dernières » innovations et les meilleures pratiques discutées lors du sommet ainsi que les solutions pour un «meilleur» engagement entre les patients et les professionnels de la santé aideront à «transformer» les soins du diabète, de la mesure à la gestion. Avec une approche « plus centrée » sur le patient, cela peut « aider » à « réduire » le risque de complications à long terme et «améliorer» l’impact du diabète sur les populations du Moyen-Orient et de l’Afrique.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES