EPH Bologhine Ibn Ziri – Alger: Journée de formation pour les sages-femmes

0
336

L’Etablissement public hospitalier (EPH) Bologhine Ibn Ziri a organisé, mardi à Alger, une journée de formation au bénéfice des sages-femmes, une action coïncidant avec leur Journée mondiale célébrée le 5 mai de chaque année.

Cette journée a pour objectif d’assurer une prise en charge optimale de la femme enceinte, avant et après l’accouchement, et ce, en présence de représentants de la direction de la santé de la wilaya d’Alger et de personnel du secteur. A cette occasion, M. Fatah Redouane, directeur de l’EPH organisateur de cet évènement au niveau du Centre des sports et des loisirs de la Sûreté nationale Aïssa-Boukhtache-Keddour à Bainem, a indiqué que cette journée «s’inscrit dans le cadre du programme de formation continue traçé au profit des professionnels du secteur en vue de promouvoir la qualité du traitement et des prestations, notamment pour le corps des sages- femmes». Par ailleurs, le même responsable a salué les «efforts consentis pour le perfectionnement de la formation dans le secteur», ce qui contribuera à la promotion des services sanitaires. Il a également mis en avant «la place importante des sages-femmes, notamment au niveau des services de maternité dans les établissement de proximité et des services de maternité et de gynécologie obstétrique au niveau des hôpitaux». De son côté, le Pr Rassim Khodja, gynécologue, a affirmé que cette rencontre visait à «faire connaitre ce noble métier ainsi que sa valeur au sein du système sanitaire et de la société, outre l’actualisation des connaissances des sages-femmes en la matière». Bendekir Amel, coordinatrice des activités médicales des sages-femmes de l’établissement public hospitalier (EPH) Ibn Ziri de Bologhine, a évoqué, elle, «l’importance de sensibiliser les mères aux avantages de l’allaitement naturel, notamment dans le renforcement de l’immunité et la croissance saine du nourrisson». Pour sa part, la psychologue Nessib Amel a abordé les méthodes idoines pour préparer les parturientes à l’accouchement sur le plan psychologique, relevant l’importance de cette prise en charge après l’accouchement.  Plusieurs interventions en lien avec ce sujet ont été au programme de cette journée de formation, à l’instar des «urgences médicales en matière de gynécologie et obstétrique», «préparation à l’accouchement», mais aussi l’organisation d’une exposition dédiée aux différents moyens et dispositifs médicaux mobilisés au niveau du service de gynécologie-obstétrique de cet EPH. Un hommage a été rendu, à l’occasion, à la défunte Mme Oualikene, une des sages-femmes les plus chevronnées de l’EPH Ibn Ziri de Bologhine coïncidant avec le premier anniversaire de son décès, et ce, en reconnaissance de son parcours professionnel de pionnière et ses valeurs humaines.

Houda H.