Tissemsilt: Ouverture du colloque sur la personnalité d’Ahmed Ben Yahia El Wancharissi

0
78

Les travaux du colloque international ayant pour thème « La qualité de la vie et la diversité jurisprudentielle et sociale maghrébine: Ahmed Ben Yahia El Wancharissi comme modèle », ont été ouverts, hier à Tissemsilt .

La cérémonie inaugurale de cette manifestation scientifique s’est déroulée en présence du Recteur de la Grande mosquée d’Alger, Mohamed Mamoune El Kacimi El Hassini, du Conseiller du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Miloud Khalfallah, de représentants du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, ainsi que le président de l’Académie algérienne de la Langue arabe, Cherif Meribai, les autorités de la wilaya, des chercheurs et des chouyoukh de zaouiasCe colloque de deux jours, organisé à l’initiative de la faculté des lettres et des langues de l’Université « Ahmed Ben Yahia El Wancharissi » de Tissemilt, est marqué par une forte participation de chercheurs et de personnes ayant pour centre d’intérêt cette éminente personnalité religieuse d’Algérie et de 11 autres pays, notamment de Tunisie, Mauritanie, Arabie Saoudite, Libye, Koweït, Egypte et France. Plusieurs communications devant être présentées en mode présentiel et en vidéoconférence, figurent au programme de cette manifestation, à la faveur de laquelle sera mise en exergue la personnalité d’Ahmed El Wancharissi et ses référents intellectuels, son statut scientifique et religieux, ainsi que les ouvrages qu’il a légués, dont le plus célèbre est « El Miiar ».Les participants, aborderont également d’autres sujets, dont « La paix sociale et le fik’h enawazil », « la vision moderniste dans la pensée d’Ahmed El Wancharissi » à travers l’œuvre « El Miiar », « Ahmed El Wancharissi, le cercle des connaissances islamiques et la réalité de la paix sociale dans l’ouvrage El Miiar » , outre celui intitulé « la diversité jurisprudentielle et le fléau de la drogue, la réforme sociale entre la période d’El Wancharissi et la période moderne ».Par ailleurs, une visite au lieu de naissance de cette figure historique et religieuse est prévue en marge de ce colloque à Lazharia, où une stèle érigée à sa mémoire sera inaugurée.Ahmed Benyahia Benmohamed Ben Abdelwahed Benali El Wancharissi est considéré comme un érudit et fakih de premier plan, dont les chercheurs situent la naissance en l’an 834 de l’Hégire, correspondant à 1430 de l’ère chrétienne et sa mort en l’an 914 de l’Hégire (1508 ère chrétienne).El Wancharssi a eu pour maitres d’éminents oulémas et de spécialistes du fik’h et a contribué avec une riche publication, outre sa fonction d’enseignant. Son œuvre la plus célèbre est « El Miiar ».

Manser .T

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici