Agression sioniste: La déclaration de Biden constitue une « rétractation » par rapport aux négociations pour un cessez-le-feu à Ghaza, souligne Hamas

0
59

Le mouvement de résistance palestinien Hamas a souligné, dimanche, que la déclaration du président américain Joe Biden sur le cessez-le-feu à Ghaza constituait une « rétraction » par rapport aux résultats du dernier round de négociations tenues au Caire.

Le Hamas a réagi dans un communiqué aux déclarations faites samedi par le président américain dans lesquelles il a conditionné un cessez-le feu immédiat à Ghaza, soumise à une sauvage agression sioniste, par la libération des otages.Dénonçant cette position, le mouvement Hamas a rappelé avoir fait preuve tout au long des négociations de la souplesse nécessaire pour parvenir à un accord.Le mouvement souligne par ailleurs que l’escalade sanguinaire de l’entité sioniste dans les différentes régions de la bande de Ghaza confirme la volonté de l’occupant de poursuivre la guerre génocidaire contre l’enclave palestinienne. Le Hamas affirme, en outre, que « la position de Biden confirme le parti pris américain pour la politique criminelle menée par le gouvernement nazi-sioniste » tout en « poursuivant son soutien militaire à la guerre d’extermination » menée contre le peuple palestinien.Samedi, l’armée d’occupation sioniste a étendu ses attaques terrestres et aériennes simultanément dans tous les gouvernorats de la bande de Ghaza après avoir ordonné à la population d’évacuer plusieurs zones du nord de l’enclave et du centre de Rafah (sud).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici