Timimoun: Les chambres d’agriculture assument un rôle important

0
127

Le rôle des Chambres d’agriculture dans l’accompagnement des agriculteurs dans le but de les mettre à contribution dans la mise en œuvre de la feuille de route sectorielle et à sa réussite, a été soulignée, lundi à Timimoun, par le président de la Chambre nationale d’agriculture (CNA), Mohamed Yazid Hambli.

S’exprimant lors des travaux d’une rencontre régionale, en présence des professionnels du secteur de l’Agriculture des wilayas de Béni-Abbès, Adrar, Béchar , Tindouf et Timimoun, M. Hambli qui s’adressait aux responsables des Chambres d’agriculture, a mis l’accent sur l’importance d’assurer l’accompagnement et le soutien des agriculteurs et les sensibiliser sur la nécessité de contribuer aux efforts de l’Etat pour le succès de la feuille de route sectorielle, notamment en ce qui concerne la campagne céréalière et le recensement national agricole.Cette rencontre régionale vise à orienter les agriculteurs et les professionnels du secteur, d’autant plus que les Chambres d’agriculture constituent un espace de concentration et de dialogue qui regroupe les différents acteurs et partenaires, en plus de susciter l’esprit de l’initiative chez l’agriculture, a-t-il soutenu.Le même intervenant a mis en avant, en outre, l’importance du recensement général de l’agriculture, en tant que processus stratégique et nécessaire pour élaborer la feuille de route sectorielle. »Ce recensement général constituera également un instrument d’aide pour garantir une meilleure transparence dans les services de soutien et d’attribution des dotations destinées aux véritables bénéficiaires », a-t-il dit.M. Hambli a appelé, par ailleurs, les investisseurs et les différents acteurs du secteur de l’agriculture à adhérer à la stratégie nationale de développement agricole et à profiter de l’opportunité offerte grâce à la volonté politique des hautes autorités du pays, visant à promouvoir l’activité agricole dans le Sud du pays à travers, a-t-il poursuivi, la formulation de propositions collectives adaptées aux spécificités de chaque région et l’unification des visions autour de la nécessité de mobiliser toutes les énergies et potentialités pour relancer le secteur agricole et réaliser la sécurité alimentaire du pays.Intervenant à cette occasion, le chef de l’exécutif local, Souna Benamar a indiqué, de son côté, que la wilaya de Timimoun, qui dispose d’une surface agricole utile estimée à 273.000 ha, recèle d’importants atouts et potentialités à même de lui permettre de devenir un « pôle agricole d’excellence », ajoutant que la wilaya s’engage à consacrer 70.000 ha dans le cadre du couloir vert dédié à l’investissement agricole avec le concours des partenaires étrangers.Un lot de plusieurs parcelles de terrain totalisant plus de 40.000 ha, seront attribuées aux petits agriculteurs à travers les dix communes de la wilaya au titre de la possession de la propriété immobilière, selon le même responsable. Pour sa part, le directeur des services agricoles (DSA), Toufik Mansour, a fait savoir que 3.600 exploitations agricoles à Timimoun ont été raccordées au réseau d’électricité en vue de contribuer à l’augmentation du rendement de la production agricole. Dans le cadre des préparatifs du recensement général de l’agriculture, pas moins de 159 encadreurs ayant bénéficié d’une session de formation spécialisée ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de cette opération, a-t-il révélé.Cette rencontre régionale, s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres similaires organisées par la CNA, à Timimoun, In-Salah, Touggourt, Tlemcen, Alger et Sétif, et ce, pour sensibiliser les professionnels à la nécessité de conjuguer leurs efforts pour le succès de la feuille de route sectorielle, notamment la campagne céréalière et le recensement national agricole.Cette série de rencontres débutera dans le Grand Sud, étant considéré comme une région prioritaire dans le programme gouvernemental, notamment en ce qui concerne l’incitation à l’investissement dans le secteur agricole et le développement des filières stratégiques, selon la CNA.En outre, cette initiative coïncide avec la phase de mise en place des structures des chambres d’agriculture dans les dix nouvelles wilayas. Une partie de ces rencontres sera consacrée aux préparatifs en relation avec l’élection des organes délibérants des Chambres d’agriculture des nouvelles wilayas du Sud, pour assurer le bon déroulement de l’opération et la représentation effective des professionnels au niveau de ces Chambres,

Kadiro Frih

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici