Para-natation: La relance de la discipline en Algérie mise en marche

0
104

La Fédération algérienne d’handisport (FAH) entend insuffler une nouvelle dynamique à la discipline para-natation, à travers la multiplication des compétitions dédiées aux pratiquants au niveau de tout le territoire national, comme ce fut le cas à Oran qui vient d’abriter le 2e Meeting de para-natation, a affirmé le président de l’instance fédérale, Sid Ahmed El Asri.

 » L’objectif assigné est de suivre la voie du para-athlétisme, une discipline qui a réussi à se hisser au haut niveau, comme l’attestent les nombreuses médailles obtenues lors des épreuves internationales, dont les jeux paralympiques », espère le président de la FAH. Ce responsable, qui s’exprimait devant la presse en marge du 2e meeting de para-natation, tenu samedi passé au niveau de la piscine olympique du jardin public d’Oran, sis au quartier de « M’dina J’dida », a notamment mis en exergue les orientations du ministère de la jeunesse et des sports (MJS) visant à développer la discipline qui faisait notamment face à un obstacle de taille lié à l’indisponibilité de l’outil de travail. Un handicap qui commence à être levé « depuis que les c lubs affiliés à la FAH ont bénéficié de créneaux quotidiens au niveau des piscines de toutes les villes », s’est félicité Sid Ahmed El Asr. Il s’est dit, en outre, « très satisfait » des conditions dans lesquelles s’est déroulé le Meeting d’Oran, une ville qui renoue avec cette épreuve après plusieurs années d’absence. C’est d’ailleurs dans l’optique de relancer ce sport dans la capitale de l’Ouest que ce Meeting, qui a vu la participation d’une centaine de nageurs venus de six wilayas, y a été organisé, a ajouté le premier responsable de la FAH, tout en comptant rééditer la même expérience dans d’autres wilayas du pays. Dans cette optique, deux autres étapes sont également prévues en février et avril prochains à Boumerdès et à Tizi Ouzou respectivement, avant la tenue de la phase finale, dont la date et le lieu seront fixés ultérieurement, selon la même source. Le Meeting d’Oran, qui a été précédé par celui de Mostaganem, le 13 janvier dernier, a été marqué par la domination des nageurs de la ligue de Mostaganem, détentrice de plusieurs titres nationaux, et représentée dans ce rendez-vous par le club El Nasr. Les Mostaganémois ont toutefois fait face à une rude concurrence de la part des nageurs du club El Wissal de Bordj Bou Arréridj.