Hypertension: Cet aliment sucré réduirait les risques, selon une étude

0
125

La science a d’ores et déjà démontré que plusieurs facteurs peuvent réduire de manière significative le risque d’hypertension artérielle. L’un d’eux se trouve peut-être dans votre frigo.

L’hypertension touche 1 adulte sur 3 dans le monde. Ce trouble courant et potentiellement mortel est à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux, d’infarctus du myocarde, d’insuffisance cardiaque, de lésions rénales et de nombreux autres problèmes de santé. S’il est prouvé que certains aliments font baisser la tension artérielle, d’autres peuvent également éloigner et prévenir les risques. Selon une nouvelle étude, une douceur qui se trouve très certainement dans votre frigo serait justement bénéfique pour la santé artérielle.

La relation de cause à effet entre la consommation de chocolat noir et l’hypertension artérielle

Avec cette nouvelle recherche, les scientifiques ont cherché à mieux comprendre les facteurs de risque de l’hypertension. Plus précisément, ils se sont intéressés au chocolat noir, dont on connaît déjà les vertus pour la santé cardiovasculaire. Et pour cause, le chocolat noir contient une forte quantité de flavanols, appelés procyanidine, catéchine et épicatéchine, aux qualités antioxydantes et anti-inflammatoires. Les chercheurs ont alors analysé la relation de cause à effet entre la consommation de chocolat noir et le risque de maladie cardiovasculaire à l’aide d’une méthode de randomisation mendélienne, à savoir une technique qui se base sur les variants génétiques pour déterminer un facteur de risque. Pour ce faire, les scientifiques ont analysé les données de 64 945 participants d’origine européenne, en se basant sur la UK Biobank, une cohorte de la population britannique. Puis, ils ont analysé la potentielle corrélation entre la consommation de chocolat noir génétiquement prédite et les risques de 12 maladies cardiovasculaires, dont l’insuffisance cardiaque, la maladie coronarienne, l’infarctus du myocarde, la fibrillation auriculaire, la valvulopathie non rhumatismale, la cardiomyopathie non ischémique, l’accident ischémique transitoire, l’hypertension essentielle, l’infarctus du myocarde, la thrombose veineuse ou encore la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs.

Remplacer son goûter habituel par un carré de chocolat noir

Parmi les maladies, les résultats de la recherche ont démontré que la consommation de chocolat noir réduirait de manière significative le risque d’hypertension artérielle. Par ailleurs, les auteurs soulignent aussi «une association négative suggestive» entre le chocolat noir et le risque de thrombose veineuse, mais aucune autre association significative n’a été observée pour les autres maladies. Bien que ces observations soient encourageantes, les scientifiques ne conseillent pas pour autant de miser uniquement sur le chocolat noir pour prévenir l’hypertension. «Nous ne recommandons pas à tout le monde de prévenir l’hypertension artérielle en consommant du chocolat noir, mais nous suggérons plutôt aux personnes à risque d’hypertension artérielle de remplacer leurs collations malsaines habituelles par du chocolat noir» écrivent-ils. Néanmoins, les auteurs font part de certaines limites à leur recherche. Tout d’abord, les données étudiées concernaient des cas d’hypertension secondaire, qui découlaient d’une maladie rénale, d’une maladie vasculaire rénale ou encore de certaines maladies endocriniennes dans le système cardiovasculaire. Par ailleurs, ils précisent, notamment que la taille de l’échantillon des données «n’est pas assez importante» selon eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici