Equipe nationale: La FAF à l’heure suisse

0
108

Il semble que toutes les pistes mènent vers le coach croate de Bosnie-Herzégovine, naturalisé suisse, Vladimir Petkovic. Il s’agit du premier choix de la FAF, même s’il était en concurrence avec le Portugais Peisero, récent finaliste de la dernière CAN avec le Nigeria.

Pour de nombreux médias et journalistes, il n’y a plus aucun doute, Petkovic (61 ans), sera le prochain sélectionneur des Verts en remplacement de Djamel Belmadi lequel a été limogé suite à l’élimination précoce de l’équipe nationale en Côte d’Ivoire. L’arrivée de l’ancien coach de la Suisse sera en principe officialisée dans les prochaines heures. On parle d’un contrat de deux ans avec des objectifs bien définis à l’avance, à savoir la qualification au Mondial 2026 et une place dans le dernier carré, au moins, lors de la prochaine CAN au Maroc. Le nom de Petkovic a déjà été cité par la presse, il y a quelques jours, mais il semble qu’un différend sur le plan financier a empêché les deux parties de trouver un accord plus tôt. Visiblement, elles ont pu le régler après plusieurs rounds de négociations. Désormais, rien n’empêche sa venue en Algérie qui se fera aujourd’hui ou au plus tard demain, selon une source proche de la FAF. Voilà qui met un terme aux spéculations. Il reste néanmoins à mettre un terme à la relation de travail entre la Fédération et Djamel Belmadi. Une relation qui est toujours en suspens. Cela dit, Walid Sadi a-t-il fait le bon choix en optant pour Petkovic ? Ce dernier coche-t-il toutes les cases et les conditions émises par le comité ad-hoc mis en place par le président de la FAF afin de l’aider à trouver le bon profil de l’entraîneur capable de mener les Verts à bon port ? Il faut savoir que Petkovic parle plusieurs langues, mais pas le français. Par ailleurs, il n’a jamais travaillé en Afrique auparavant. De ce fait, sa connaissance dans ce domaine est nulle. Mais ce qui plaide pour lui, c’est son expérience et son parcours très réussie à la tête de l’équipe de Suisse, qu’il a dirigée entre 2014 et 2021, notamment lors de l’Euro 2020 au cours duquel la Nati (surnom de l’équipe suisse), s’était qualifiée pour les quarts de finale, éliminant au passage la France. Il est également connu pour son penchant pour le jeu offensif avec son fameux 4-3-3. Une tactique qui pourrait convenir naturellement à l’équipe nationale dont le jeu a toujours été porté vers l’attaque. Ce sont ses atouts pour tenter de réussir avec les Verts et effacer par la même son passage complètement raté à Bordeaux, le dernier club qu’il a entraîné lors de la saison 2021-2022. Petkovic fera certainement tout pour redorer son blason. Ça tombe bien, car les Verts aussi ont une revanche à prendre sur le sort.

Ali Nezlioui 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici