Cette bonne habitude aiderait à se sentir plus jeune de 10 ans, selon une étude

0
934

Si un bon rythme de sommeil est primordial pour la santé physique et mentale, il participerait également à réduire l’âge subjectif jusqu’à 10 ans, selon des travaux suédois.

De nombreuses personnes dorment donc majoritairement moins que les 7 heures recommandées et 45% des 25-45 ans estiment qu’ils dorment moins que ce qu’ils ont besoin. En effet, un bon rythme de sommeil est primordial pour la santé physique comme mentale. Les chercheurs rappellent que le sommeil agit sur le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’accidents, qu’il contribue à la régulation de la circulation sanguine, de la production d’hormone, au système immunitaire, qu’il élimine les toxines du cerveau ce qui permet de ralentir son vieillissement, et qu’il joue sur la gestion du stress, la mémoire, ou encore sur la régulation des humeurs.

Le sommeil a-t-il un impact sur la perception de l’âge ?

Mais le sommeil agirait également sur le vieillissement subjectif d’après des chercheurs de l’université de Stockholm (Suède), qui ont publié, le 27 mars 2024, une double étude dans le journal Proceedings of the Royal Society B. Le but ? Examiner l’impact du manque de sommeil et de la somnolence sur l’expérience subjective de l’âge. Pour rappel, la somnolence correspond à un état entre la veille et le sommeil, non désiré et parfois non contrôlable. «Étant donné que le sommeil est essentiel au fonctionnement du cerveau et au bien-être en général, nous avons décidé de vérifier s’il recèle des secrets pour préserver une impression de jeunesse», a déclaré dans un communiqué Leonie Balter, l’une des auteurs de l’étude. Pour leurs recherches, les scientifiques ont mené deux études : une première afin de demander à 429 personnes âgées de 18 à 70 ans leur âge subjectif, le nombre de jours où elles avaient manqué de sommeil dans le mois précédent, et à quel point elles étaient somnolentes, puis une seconde étude expérimentale de restriction de sommeil auprès de 186 participants, âgés de 18 à 46 ans. A l’issue de ces travaux, les chercheurs ont noté que pour chaque nuit de sommeil insuffisant dans le mois précédent, les participants se sentaient en moyenne 0,23 an plus vieux. Après une restriction de sommeil induite pour l’étude, ces derniers s’estimaient en moyenne 4,4 ans plus vieux que lorsqu’ils avaient suffisamment dormi. Pour les scientifiques, ces effets du sommeil sur l’âge ressenti semblent être liés au degré de somnolence : ils ont observé qu’un état d’alerte était associé au sentiment d’avoir 4 ans de moins que son âge réel, tandis qu’une somnolence extrême était liée à la sensation d’avoir 6 ans de plus que son âge réel. «Cela signifie que le fait de passer d’un état de vigilance à un état de somnolence ajoute une dizaine d’années à l’âge ressenti», a expliqué Leonie Balter. Côté chronotypes, les personnes du matin ont été associées au sentiment d’être subjectivement plus jeune lorsqu’elles dorment davantage, mais à un âge subjectif plus élevé lorsqu’elles sont exposées à une restriction de sommeil, par rapport à celles du soir, et celles de types intermédiaires. Sommeil et âge subjectif : des découvertes susceptibles d’agir efficacement sur le vieillissement, selon les scientifiques. Par ailleurs, les chercheurs rappellent les résultats d’études antérieures, qui ont démontré que le fait de se sentir plus jeune que son âge réel était associé à une vie plus longue et plus saine. Ils ajoutent qu’il a été également prouvé que l’âge subjectif permet de prévoir l’âge réel du cerveau, car les personnes qui se sentent plus jeunes ont un cerveau plus jeune. Selon les scientifiques de l’étude, cela doit encourager à prendre soin de son rythme de sommeil. «Il est essentiel de préserver notre sommeil pour conserver un sentiment de jeunesse», insiste Leonie Balter. Elle conclut que «cela peut à son tour favoriser un mode de vie plus actif et encourager les comportements favorables à la santé, car se sentir jeune et alerte est important pour notre motivation à être actif».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici