UNICEF: « Les images d’enfants et de familles brûlés à Rafah nous choquent tous »

0
79

La directrice du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a jugé choquantes les images d’enfants et de familles brûlés sortant des tentes bombardées par l’armée de l’occupation sioniste à Rafah, dans le sud de la bande de Ghaza.

« Les images d’enfants et de familles brûlés sortant des tentes bombardées à Rafah nous choquent tous. Les tueries signalées d’enfants abrités dans des tentes de fortune sont inadmissibles », a écrit lundi soir Catherine Russell dans un post sur la plateforme X. Soulignant la gravité de la situation, Russell a déclaré que « Pendant plus de sept mois, nous avons été les témoins de cette tragédie, entraînant la mort ou la blessure de milliers d’enfants », en référence à l’agression sioniste génocidaire en cours à Ghaza depuis le 7 octobre 2023. Elle a en outre appelé à « un cessez-le-feu immédiat et à la fin des tueries insensées d’enfants ». Le bilan du massacre sioniste commis dimanche soir contre un camp de déplacés palestiniens à Rafah a atteint les 45 martyrs, suscitant une vive indignation internationale. Depuis le 6 mai, l’entité sioniste a lancé une offensive terrestre contre Rafah et s’est emparé du côté palestinien du point de passage séparant cette ville du sud de la bande de Ghaza de l’Egypte. Et depuis le 7 octobre, l’agression génocidaire sioniste en cours contre Ghaza a fait 36.050 martyrs et 81.026 blessés, selon un bilan communiqué lundi par les autorités palestiniennes de la Santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici