Unicef: Combien d’enfants devront mourir avant que le cauchemar ne prenne fin à Ghaza

0
86

La directrice exécutive du Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF), Catherine Russell, a qualifié, hier , la mort en martyre de la fillette palestinienne Hind Rajad, âgée de 6 ans, dans des bombardements de l’armée sioniste à Ghaza, de nouvelle déchirante », se demandant « combien d’enfants devront mourir avant que ce cauchemar ne prenne fin à Ghaza ».

« Une nouvelle déchirante, celle faisant état de la mort en martyre de la petite Hind Rajab, retrouvée avec des corps sans vie des membres de sa famille et des secouristes », a écrit Mme Russell sur la plateforme X (anciennement Twitter).Et d’ajouter :  » Combien d’enfants devront mourir avant que ce cauchemar ne prenne fin dans la bande de Ghaza ? ». Pour rappel, les corps sans vie de Hind Rajab et de cinq membres de sa famille, disparue depuis 12 jours dans la ville de Ghaza, ont été retrouvés dans la région de Tal Al-Hawa, a rapporté l’agence de presse Wafa, citant sa famille. « Les dépouilles ont été retrouvées dans une voiture près d’une station d’essence du quartier de Tel al-Hawa, après que les chars de l’occupation sioniste se sont retirés de la zone à l’aube », a indiqué sa famille.  De son côté, la Croissant-Rouge palestinien a annoncé avoir retrouvé l’ambulance qui essayait d’aider Hind et sa famille, à Tal Al-Hawa dans la ville de Ghaza ainsi que les ambulanciers Youssef Zeno et Ahmed Al-Madhoun, qui sont sortis pour sauver la fillette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici