Algérie-Hongrie: Les relations connaissent une dynamique dans divers domaines

0
79

L’ambassadeur algérien en Hongrie et en Slovénie, M. Abdelhafid Allahoum a affirmé que les relations algéro-hongroises connaissaient une dynamique dans divers domaines, soulignant que les deux pays ont de nombreuses opportunités pour renforcer leurs relations et les hisser à la hauteur de leurs aspirations.

Dans un entretien accordé à la revue hongroise « Kék Duna » (Danube Bleu), le diplomate algérien s’est félicité des relations d’amitié et de respect mutuel entre les deux pays, qui remontent à la Révolution algérienne où Budapest avait affiché, durant cette période, sa solidarité en apportant son aide humanitaire à l’Algérie et en soutenant sa presse de l’époque et son programme radiophonique « la Voix de l’Algérie » qui a diffusé la Déclaration du 1e Novembre 1954 et suivi toutes les étapes de la Guerre de libération. M. Allahoum a en outre mis en avant la contribution de la Hongrie à la formation des compétences algériennes en envoyant des enseignants, des médecins et des ingénieurs en Algérie après l’indépendance du pays. Evoquant les relations entre les deux pays dans les domaines politique et économique, M. Allahoum a souligné qu’elles connaissaient « une dynamique » dans divers secteurs, ajoutant qu’il y a encore de nombreuses opportunités que les deux pays peuvent exploiter pour les promouvoir et les renforcer. Les deux pays partagent également les vues sur nombre de défis communs, a-t-il fait savoir. Le diplomate a salué les nombreux accords de coopération conclus dans le domaine commercial avec la création du Conseil d’affaires algéro-hongrois pour renforcer les échanges commerciaux, et dans les domaines agricole, gestion des eaux, développement des télécommunications, numérique, formation et enseignement professionnels, archives, formation diplomatique, tourisme, enseignement supérieur et recherche scientifique, outre la coopération dans le cadre du programme de bourses hongrois qui délivre près de 100 bourses d’études en post graduation chaque année aux étudiants algériens. L’ambassadeur a ajouté que les deux parties, algérienne et hongroise, œuvrent actuellement à élargir leur coopération à d’autres domaines, dont la culture et les arts, la formation à l’utilisation des énergies propres pour la production d’électricité, l’efficacité énergétique des bâtiments, ainsi que l’investissement et le développement des petites et moyennes entreprises (PME), d’autant plus que la nouvelle loi algérienne sur l’investissement accorde de nombreux avantages dans ce cadre. Il a, en outre, indiqué que l’Algérie tend à renforcer ses relations avec la Hongrie et à les hisser à la hauteur des liens historiques entre les deux pays. Le diplomate algérien a également évoqué, lors de l’entretien, deux événements importants ayant marqué les relations algéro- hongroises en 2023, à savoir la tenue de la 3e session de la Commission économique mixte algéro-hongroise à Budapest en février 2023, qui a permis de fixer de nouveaux domaines de coopération, ainsi que la visite du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ahmed Attaf, en Hongrie en septembre dernier, une visite qui a insufflé un nouvel élan aux relations bilatérales et qui a permis d’aborder plusieurs questions politiques et économiques d’intérêt commun.

Zineb Outenkhi / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici