Oran: Coup d’envoi du mois du théâtre en hommage au dramaturge défunt « Abdelkader Alloula »

0
202

 Le coup d’envoi du mois du théâtre, organisée en hommage au dramaturge Abdelkader Alloula à l’occasion de la commémoration du 30e anniversaire de sa mort, a été donné vendredi soir au Théâtre régional d’Oran (TRO).

L’ouverture de cette manifestation culturelle s’est déroulée en présence d’un nombre d’amoureux du 4e art et fans du regretté Alloula (1939-1994), auteur de grandes œuvres théâtrales, toujours immortelles. La première journée du mois du théâtre a été marquée par la présentation de la pièce « Saffar » produite par le Théâtre régional de Laghouat et réalisée par Haroun El Kilani. Cette œuvre, où les rôles sont campés par de jeunes comédiens, aborde les convoitises de forces du mal perpétrant des génocides contre des peuples en lutte pour la liberté et des crimes contre l’humanité. A noter qu’elle a décroché le prix de la meilleure réalisation à la sixième édition du Festival du théâtre professionnel à Alger.Le programme du mois du théâtre, organisé par le TRO prévoit la présentation de 30 pièces pour enfants et adultes produites par des théâtres régionaux et le Théâtre national « Mahieddine Bachtarzi » et autres de 16 associations activant dans le domaine du quatrième art, a indiqué le directeur du TRO, Mourad Senouci.A la faveur de cette manifestation artistique, des représentations théâtrales auront lieu dans des établissements scolaires, au Centre des enfants cancéreux de Misserghine et aux théâtres de Sidi Bel-Abbes et de Mostaganem, a-t-il fait savoir, soulignant une contribution collective à cet hommage.L’entrée pour assister aux représentations programmées s’effectuera sous forme de dons de livres à l’effet d’ouvrir une bibliothèque au profit des enfants cancéreux du centre de Misserghine, auquel le regretté Alloula accordait un grand intérêt, a-t-on expliqué.Abdelkader Alloula, un grand homme du théâtre ayant marqué la scène artistique et culturelle à l’échelle nationale et qui fut le fondateur du genre théâtral « El Halqa », a légué un riche répertoire renfermant les grandes œuvres « Lajoued » et « Litham », entre autres. Kaddour Lehouari

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici