TikTok déploie un système de modération et de signalement

0
94

TikTok se dote enfin d’un système de modération et de signalement digne de ce nom. De nouvelles initiatives pour montrer patte blanche auprès des États-Unis.

TikTok tente de simplifier l’utilisation de sa plateforme, tant pour les créateurs que les simples spectateurs, en leur permettant aujourd’hui de mieux comprendre ce qui arrive à leur compte. L’entreprise introduit un certain nombre de changements, dont un nouveau système de strike ainsi que des fonctionnalités pour savoir si le contenu a été bloqué dans les recommandations de l’app. Ces modifications surviennent alors que TikTok fait son possible pour améliorer sa transparence quant à la modération du contenu et à ses algorithmes de recommandation, deux éléments qui ont été pointés du doigt plus que de raison par les régulateurs et autres critiques. Dans un post sur son blog, l’entreprise explique que ce nouveau système de strike doit permettre de mettre un terme aux “récidivistes” qui peuvent avoir un impact démesuré sur la plateforme. «Avec ce nouveau système, si quelqu’un poste du contenu qui enfreint l’une de nos règles de la communauté, ledit contenu sera supprimé et le compte s’exposera à des sanctions», selon la société. «Si un compte atteint la limite de signalements pour une même fonction (commentaires, LIVE) ou un comportement (harcèlement, etc.), il sera définitivement banni.» Les utilisateurs pourraient aussi être bannis après une seule erreur si l’infraction est considérée comme «sévère». En procédant ainsi, TikTok s’aligne ainsi davantage avec la manière de procéder de YouTube et Meta, bien que chacune d’elle ait ses propres critères pour déterminer les infractions et les sanctions correspondantes. Et pour informer comme il se doit les créateurs, ceux-ci ont de nouveaux outils pour savoir si leur compte a des infractions sur les 90 derniers jours, dans une section «statut du compte» du centre de sécurité de l’app. La plateforme ajoute aussi une section «signalements» dans laquelle les utilisateurs peuvent suivre l’évolution de leurs signalements.

De nouvelles initiatives  pour montrer patte blanche  auprès des États-Unis

Deux nouvelles fonctionnalités sont aussi en test pour mieux gérer les recommandations. La première viendra notifier les créateurs si l’une de leurs vidéos est bloquée dans la page «Pour Vous» de l’app. Celle-ci arrivera «en test dans certains marchés dans les prochaines semaines» et permettra de «savoir pourquoi et permettre de faire appel de la décision». Le deuxième test permettra de réinitialiser les recommandations qui apparaissent dans la page Pour Vous. Les testeurs verront une option «Rafraîchir» dans le flux «Pour Vous», qui permet, en somme, de repartir de zéro avec les recommandations. Ces dernières se baseront alors sur les nouvelles interactions et activités plutôt que sur l’historique. TikTok est dans une position très délicate, notamment aux États-Unis. Ces fonctionnalités logicielles devraient aider, évidemment. D’autant que la société fait aussi preuve de bonne volonté en adaptant son infrastructure, en créant des bureaux sur le territoire américain, notamment. Ces initiatives ne sauraient faire oublier toutes les critiques et toutes les craintes, mais cela montre en tous les cas que TikTok est prêt à beaucoup pour continuer d’exister sur le marché américain.