Palestine: Le MAE palestinien appelle l’UE et Washington à reconnaître l’Etat de Palestine

0
26

 

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a appelé l’Union européenne (UE) et l’administration américaine à reconnaître l’Etat de Palestine pour protéger la solution à deux Etats et soutenir les efforts palestiniens en vue de l’adhésion à part entière aux Nations unies, a rapporté l’agence de presse Wafa.

Dans ce contexte, le ministère a condamné, dans un communiqué publié dimanche, le rejet de l’occupant sioniste d’un Etat palestinien indépendant, et la poursuite de l’occupation des terres palestiniennes. Le ministère a souligné aussi que la communauté internationale «doit imposer des sanctions» à l’entité sioniste, et «lui porter la responsabilité entière et directe des agressions, et de la catastrophe humanitaire auxquelles est confronté le peuple palestinien», selon Wafa.Pour rappel, les ministres des Affaires étrangères de l’UE doivent se réunir ce lundi à Bruxelles, avec à l’ordre du jour la situation dans les territoires palestiniens occupés.»Les ministres débattront des développements sur le terrain et dans l’ensemble de la région, et pourraient aborder la dégradation de la situation humanitaire dans la bande de Ghaza, la nécessité de prévenir les répercussions dans la région, ainsi que la voie à suivre», indique l’UE dans son agenda publié sur son site.

Plusieurs dizaines de martyrs en 24 heures

Plusieurs dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs au cours des dernières 24 heures dans les bombardements sionistes continus contre des refuges et des maisons dans la bande de Ghaza, rapportent lundi des médias. Selon l’agence de presse palestinienne WAFA, 7 civils sont tombés en martyrs lundi après-midi, dans un bombardement mené par les avions de guerre sionistes ciblant plusieurs régions à Khan Yunis, au sud de la bande de Ghaza.De plus, les forces d’occupation ont pris d’assaut l’hôpital Al-Kheir à l’ouest de Khan Yunis et arrêté des membres du personnel médical.Des sources médicales, citées par WAFA, ont affirmé que les forces d’occupation ont lancé une attaque contre les hôpitaux et les centres d’hébergement dans la même zone depuis l’aube, assiégeant les hôpitaux Al-Amal et Nasser, où au moins 50 martyrs sont arrivés.Selon WAFA, l’occupant sioniste a commis 20 massacres dans la bande de Ghaza au cours des dernières 24 heures, faisant 190 martyrs et 340 blessés.Des témoins —cités par l’agence— ont affirmé que de nombreuses victimes se trouvent encore sous les décombres et sur les routes, alors que les équipes d’ambulances ne peuvent pas les atteindre en raison des bombardements et restrictions sionistes.Dans le nord de la bande de Ghaza, deux Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés, après que les forces d’occupation ont ciblé un rassemblement de citoyens dans le quartier d’Al-Zaytoun avec des obus d’artillerie.

Des dizaines de martyrs dans des bombardements aériens de l’entité sioniste lundi à Khan Younes

Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés dans la nuit de dimanche à lundi dans la bande de Ghaza à la suite d’attaques aériennes sauvages au 108eme jour de l’agression sioniste, rapporte l’agence Wafa.Selon l’agence palestinienne, un violent bombardement aérien dans le camp de Khan Younes a fait au moins 10 martyrs, dont la plupart sont des enfants et des dizaines de blessés. Trois Palestiniens, dont une fillette, ont également été tués par des tirs de l’aviation sioniste qui ont ciblé des zones d’habitation, toujours à Khan Younes. Dans la région côtière de Mwasi, dans le gouvernorat de Khan Younes, plusieurs Palestiniens ont été blessés par des bombardements aériens de l’occupant sioniste contre une maison, alors qu’un autre raid aérien de l’entité sioniste a été mené contre un appartement résidentiel, le mettant en feu dans le quartier autrichien adjacent au complexe médical Nasser, à l’ouest de Khan Younes, ajoute Wafa. Les bombardements de l’aviation sioniste ont ciblé, selon l’agence palestinienne, les quartiers sud et ouest du complexe médical Nasser, à Khan Younes, ainsi que des quartiers d’Al-Tuffah et d’Al-Darj dans la bande de Ghaza.

Sept martyrs dans des bombardements sionistes contre des maisons à Al Sawartha

Au moins sept Palestiniens sont tombés en martyrs dimanche soir dans un bombardement de l’occupant sioniste qui a touché la zone d’Al-Sawarha au centre de la bande de Ghaza et ses quartiers, rapporte l’agence Wafa.Selon l’agence palestinienne, quatre martyrs sont arrivés à l’hôpital Shuhadaa Al-Aqsa à Deir Al-Balah, suite au ciblage d’une maison dans la région d’Al-Sawarha, au centre de la bande de Ghaza.Les ambulanciers et des éléments de la défense civile ont transporté trois martyrs lors d’un bombardement de l’artillerie des forces sionistes contre un appartement dans la rue Al-Shuhadaa, dans le quartier d’Al-Rimal, au centre de la ville de Ghaza, ajoute Wafa. D’autre part, l’aviation sioniste a bombardé une maison à Deir al-Balah, au centre de la bande de Ghaza, coïncidant avec un autre raid aérien de l’occupation sioniste à l’est du camp de Nuseirat et de la région de Zawaida.Selon le Croissant Rouge palestinien, l’aviation sioniste avait déployé des ceintures de feu autour de l’hôpital Al-Amal, dans la ville de Khan Younes, et au nord de Rafah, dans le sud de la bande de Ghaza.  Le bilan de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza depuis le 7 octobre dernier est de 25.105 martyrs et 62 681 blessés, dont la majorité sont des femmes et des enfants, et des milliers de victimes sont toujours sous les décombres.